Ajax : qualification folle de Marseille, le résumé du match

10 min read

OM - Ajax : qualification folle de Marseille, le résumé du match

Au bout d’un match complètement dingue, l’Olympique de Marseille arrache la victoire au bout du temps additionnel face à l’Ajax Amsterdam, conserve la tête de son groupe et assure sa qualification pour la phase à élimination directe de l’Europa League.

23:40 – Bonne nuit

Merci à toutes et à tous d’avoir suivi cette rencontre entre l’Olympique de Marseille et l’Ajax Amsterdam. Rendez-vous dès ce week-end pour de nouvelles compétitions sur linternaute.com.

23:30 – Folies et fébrilités, le résumé du match

Folies et fébrilités, le résumé du match - OM - Ajax ©Daniel Cole/AP/SIPA

Cette dernière action condense elle seule tout ce qu’aura été cette rencontre aux frontières de l’irrationnel. Les deux équipes venaient d’entrer dans le temps additionnel quand Aubameyang déborda à gauche et balança un centre en cloche, bien trop haut pour être repris par un partenaire et dont la trajectoire le destine à une sortie de but. Pourtant sans qu’on ne saisisse pourquoi, Ramaj apprécia mal la situation et chercha à se saisir du ballon qui lui glissa des mains. Lancé, Sarr se retrouvait au bon endroit et avant d’avoir pu en profiter se fit percuter par le portier de l’Ajax cherchant à rattraper sa boulette. L’arbitre ne trembla pas et indiqua immédiatement le point de pénalty.

Comme en début de match, déjà suite à une faute dans la surface provoquée par le Sénégalais, Aubameyang défia Ramaj. Oubliant le contexte, les attentes, le Gabonais fixa jusqu’au dernier moment le gardien et ouvrit finalement son pied droit pour le prendre à contrepied. Le Vélodrome s’embrasa et avec lui tout Marseille poussa un ouf de soulagement. Cette fois, l’OM ne se laisserait pas rejoindre, tenant fermement sa victoire et sa qualification.

Car le club marseillais se sera bigrement compliqué la tâche à domicile. Tout avait pourtant idéalement démarré. Les hommes de Gattuso avaient promis de montrer du caractère et entamèrent la rencontre, animés de belles intentions. De l’intensité et des courses qui aboutissaient à un premier pénalty, provoqué donc par Sarr, qui lorsqu’il fut bien utilisé, fit très mal par sa vitesse et ses accélérations que par sa précision technique. Sifflé avant le coup d’envoi, Aubameyang se chargeait d’ouvrir le score froidement de l’intérieur du droit. Les supporters marseillais se prirent à espérer une rencontre maîtrisée où les leurs pourraient dérouler. Leurs espoirs ne durèrent que 23 secondes, le temps pour l’Ajax d’engager et pour Brobbey de fausser compagnie à Sarr, pas vraiment dans son rôle, et tromper Pau Lopez suite à une belle remise de Berghuis.

L’Ajax prit alors le contrôle du tempo et imposa ses séquences de possession mais c’est bien l’OM qui décida des détonations. Sur corner, Mbemba échappait à Rensch et décroisait à merveille sa tête pour mettre le ballon hors de portée de Ramaj. Puis bis repetita. Deux minutes s’écoulèrent et Brobbey, encore lui, se glissait dans le dos d’un Gigot, aspiré par Bergwijn et perdu dans son placement, éliminait Clauss, venu écoper, avant de signer un doublé qui glaçait le Vélodrome. Malgré son allant offensif, Marseille payait cher ses errements défensifs, punis par l’habileté technique des hommes de van’t Schip.

Toutefois, à l’image du joueur qu’était Gattuso, les Marseillais ne désarmèrent pas et dès le retour des vestiaires, Aubameyang illumina la soirée d’un retourné acrobatique parfait pour catapulter le centre d’Harit dans les filets néerlandais. On se dit l’affaire pliée quand un quart d’heure plus tard, Berghuis se jeta les deux pieds décollés du sol pour faucher Correa et récolta un jaune, bientôt transformé en rouge après visionnage des ralentis. Or, l’OM cessa de jouer et se laissa entraîner dans un faux rythme, jusqu’à se faire piéger par les nouveaux entrants, Hlynsson débordant Lodi avant de centrer et de trouver au second poteau Akpom, qui d’une tête plongeante, dans le dos de Sarr encore obliger de compenser, égalisa. Stupeur au Vélodrome qui usa de sifflets pour marquer son mécontentement devant le si peu de maîtrise collective et technique de leurs joueurs.

Trois fois devant au score, trois fois repris, l’OM ne pouvait accepter ça et ce fut quand il avait presque renoncé que l’impensable se produisit au bout d’une rencontre frappée du sceau de l’irrationnel. Un résultat qui ne pourra occulter longtemps le manque de maîtrise de solidité de l’effectif de Gattuso. Qu’importe pour ce soir. Vainqueur, toujours leader du groupe B et maître de son destin, voici l’OM qualifié, entre folies et fébrilités.

23:15 – Un dernier espoir pour l’Ajax

Battu sur le fil par l’Olympique de Marseille, l’Ajax Amsterdam a dit adieu à ses rêves de disputer la phases finales de l’Europa League. Néanmoins, les Néerlandais ne sont pas encore totalement éliminés des Coupes d’Europe. A la faveur de la défaite de l’AEK Athènes, ils auront la possibilité d’aller chercher une place en Europa Conference League. Ce sera le 14 décembre prochain à domicile face aux Grecs.

23:05 – Marseille s’offre une finale

Grâce à sa victoire contre l’Ajax Amsterdam, l’Olympique de Marseille s’est qualifié pour la phase à élimination directe de l’Europa League. Dans deux semaines, le 14 décembre, il ira à Brighton pour terminer en tête du Groupe B, ce qui lui garantirait de disputer les huitièmes de finale de la compétition, plutôt que les barrages. Pour cela, il suffira d’un nul, puisque l’OM possède un point d’avance sur les Anglais.

22:55 – L’OM gagne sur le fil et se qualifie

Sauvé par un pénalty aussi salvateur qu’inattendu d’Aubameyang, auteur d’un triplé, l’Olympique de Marseille arrache la victoire dans le temps additionnel face à l’Ajax Amsterdam. Loin d’être souverains, les Marseillais ont affiché des lacunes défensives et souvent subis mais ont su faire la course en tête et ne jamais rien lâcher pour finalement s’imposer dans un match chaotique.

22:54 – Carton jaune pour Hato

Sarr continue de faire mal par ses courses et sa vitesse. Cette fois, c’est Hato qui se jette pour l’arrêter et récolte un jaune.

22:53 – Sarr bute sur Ramaj

Lancé à droite, Sarr percute dans la surface et dans un angle impossible tente sa chance du droit pour glisser le ballon entre le poteau et la jambe de de Ramaj mais le portier adverse femre son angle au dernier moment. Le corner ne donne rien ensuite.

22:52 – Double changement

A la 94e minute, les deux entraîneurs continuent leur coaching avec côté Ajax, la sortie de Tahirovic pour Salah-Eddine, et côté OM, celle d’Aubameyang, ovationné, pour Meité.

22:49 – Triplé pour Aubameyang (4-3)

Avec le même calme qu’en début de match, fixant Ramaj avec le regard, Aubameyang ouvre au dernier moment son pied pour prendre à contrepied le portier adverse et enflammer le Vélodrome. Cette fois la victoire ne devrait plus échapper à l’OM.

22:48 – Pénalty pour l’OM !

Sur un centre totalement raté d’Aubameyang depuis le côté gauche, Ramaj apprécie mal la trajectoire et veut se saisir du ballon. Le portier de l’Ajax se rate, relâche et voit Sarr jaillir. Il le percute et concède un pénalty à la 91e minute.

22:47 – Temps additionnel : 6 minutes

Il y aura six minutes de temps additionnel dans cette seconde période entre l’Olympique de Marseille et l’Ajax Amsterdam.

22:44 – Ounahi trop timide

Côté droit, Clauss joue les détonateurs. Il donne latéralement à Ounahi qui oublie de rendre la politesse à son latéral qui s’est porté dans la surface, et choisit un tir enroulé trop gentil pour inquiéter Ramaj.

22:43 – Triple changement pour l’OM

A la 87e minute, Gattuso opère ses trois nouveaux changements avec les sorties de Veretout, Lodi et Harit, pour les entrées de Vitinha, Murillo et Ounahi.

22:41 – Broddey proche du triplé

Un frisson est passé dans le Vélodrome. A droite, Gaaei multiplie les montées et se défait de Lodi pour enrouler un centre fort devant le but. Brobbey se jette mais rate le ballon d’un rien.

22:40 – Imprécision marseillaise

Côté droit, Clauss a un boulevard devant lui et fait l’appel. Sarr l’a vu et veut lui donner mais son extérieur du droit est imprécis et file directement en touche.

22:36 – Akpom égalise pour l’Ajax (3-3)

Suite à un centre mal renvoyé par Kondogbia, Hlynsson déborde à droite et enroule un superbe centre au second poteau où Akpom, tout juste entré en jeu et au duel avec Sarr, se jette et marque d’une tête plongeante à la 79e minute.

22:35 – Double changement pour l’Ajax

A la 76e minute, van’t Schip entreprend de lancer ses dernières forces offensives pour forcer le destin et renverser si possible la rencontre. Le technicien de l’Ajax Amsterdam rappelle sur le banc Taylor et Sosa pour envoyer Akpom et Martha.

22:33 – Carton jaune contre Hlynsson

Hlynsson est en retard et se jette pour enlever le ballon à Veretout mais accroche la cheville de l’ancien de l’AS Roma. Carton jaune pour le joueur de l’Ajax Amsterdam.

22:32 – Hato dans le bon timing

Les Marseillais tentent de sortir de leur torpeur offensive avec Clauss et Sarr mais sur la remise du premier pour le second à 25 mètres, Hato tacle au bon moment et interrompt l’offensive marseillaise.

22:30 – Mauvais centre d’Aubameyang

Le pressing de Ndiaye est payant et Aubameyang est lancé à droite en position d’ailier. Le double buteur du soir veut donner à Harit dans la surface mais son ballon n’est pas bien travaillé.

22:29 – Drôle de rythme

Depuis l’expulsion de Berghuis et l’arrêt de jeu précédant, le match est entré dans un faux rythme avec des Marseillais qui quadrillent le terrain mais laissent l’initiative aux 10 Néerlandais qui ne parviennent pas à s’approcher du but de Pau Lopez.

22:25 – Lodi voit jaune

Pris par la feinte de corps de Hlynsson à droite, Lodi se rend coupable d’une obstruction sur le joueur de l’Ajax et récolte un carton jaune. Le coup franc qui suit est mal négocié par Taylor qui lève trop son ballon dont se saisit Pau Lopez.

22:24 – Sarr allume à droite

A 40 mètres, Veretout veut donner à Aubameyang mais celui-ci laisse filer, comme Clauss. La défense adverse est surprise et le ballon arrive jusqu’à Sarr, qui à l’angle droit de la surface décide d’armer du droit. La frappe est soudaine et puissante mais vient secouer les filets par l’extérieur.

22:22 – Correa sort blessé

Suite au tacle assassin de Berghuis, Correa est incapable de continuer le match. L’Argentin souffre de la cheville et doit céder sa place à Ndiaye.

22:19 – Carton roue pour Berghuis

Alerté sur la violence du geste de Berghuis, M. Sozza va voir les images et observe que le milieu néerlandais perd tout contrôle et se jette les deux pieds décollés. L’Italien change sa sanction et sort le carton rouge. L’Ajax Amsterdam va finir les 30 dernières minutes à 10.

LIRE PLUS

You May Also Like

More From Author