Android Auto affiche la batterie restante dans Google Maps

Android Auto améliore la prise en charge des voitures électriques. Le système d’affichage déporté d’apps mobiles va en effet permettre de visualiser en temps réel les informations de la batterie du véhicule dans Google Maps. Selon Guemmy Kim, directrice produit chez Android for Cars, cette intégration offre une clarté « sans précédent » en matière de navigation et de gestion de la charge des VE.

Ça roule pour Android Auto

L’application Android Auto, qui fonctionne en tandem avec le smartphone de l’utilisateur, projette des informations comme la navigation, des contenus et la messagerie sur l’écran du véhicule. Avec cette mise à jour, les conducteurs pourront voir le niveau estimé de la batterie à l’arrivée, les suggestions d’arrêts pour recharger et la durée estimée de ces recharges. Les modèles Ford Mustang Mach-E et F-150 Lightning seront les premiers à bénéficier de cette fonctionnalité dans les mois à venir, suivis par d’autres marques de VE.

Au-delà d’Android Auto, Google a également mis en avant « Google Built-in », un ensemble de fonctionnalités et de services automobiles intégré directement dans le véhicule. Contrairement à Android Auto qui fonctionne depuis un smartphone, Google Built-in s’implante dans le système d’exploitation Android Automotive des véhicules. Ce système, basé sur Linux, peut être modifié par le constructeur en fonction de ses besoins et de sa stratégie. L’interface intègre des applications et services Google natifs comme Google Assistant, Google Maps, le Play Store, et des applications tierces comme Spotify.

Plusieurs constructeurs automobiles (Polestar, Volvo, Nissan, Ford, Lincoln et, prochainement, Porsche) ont adopté Google Built-in. Cette intégration permet par exemple aux conducteurs de planifier leur trajet sur Google Maps depuis leur smartphone, qu’il soit Android ou iOS, et de le transférer directement dans leur véhicule. De plus, Google a enrichi ce service avec des applications comme Chrome (en version bêta dans certains modèles Polestar et Volvo), des apps de streaming, ou encore Weather Channel pour les prévisions météo.

Google a également indiqué que le déploiement des clés de voiture virtuelles poursuivait sa route : les voitures Volvo y auront bientôt droit, et le moteur de recherche prévoit une expansion vers d’autres smartphones et constructeurs automobiles. Cette clé permet de déverrouiller un véhicule, d’ouvrir la portière et de le démarrer depuis son téléphone. Il est même possible de partager une clé virtuelle sur Android et iOS.

🟣 Pour ne manquer aucune news sur le Journal du Geek, abonnez-vous sur Google Actualités. Et si vous nous adorez, on a une newsletter tous les matins.

You May Also Like

More From Author