Anne Hidalgo candidate aux municipales à Paris ? L’édile fait un premier pas

3 min read

Anne Hidalgo candidate aux municipales à Paris ? L'édile fait un premier pas

Invitée sur France 2 ce jeudi 25 janvier, la maire de Paris a répondu à une question sur les municipales de 2026.

Invitée ce jeudi matin chez France 2, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a donné quelques éléments sur l’éventualité de sa candidature aux municipales de 2026. Si Anne Hidalgo est restée jusque-là discrète sur le sujet, sa principale rivale, Rachida Dati a tout de suite clarifié sa position après sa nomination surprise au ministère de la Culture le 11 janvier dernier. Pour la maire du VIIe arrondissement, sa candidature à la mairie de Paris ne fait aucun doute. 

Pour l’heure, l’actuelle maire PS de Paris avance à  petits pas. Sur France 2, elle a simplement déclaré : “Je n’exclus rien, mais je suis concentrée sur ma tâche”. L’édile préfère d’abord penser aux Jeux Olympiques et Paralympiques qui auront lieu dans la capitale entre le 26 juillet et le 8 septembre. Interrogée sur la possibilité d’un troisième mandat à la mairie de Paris après 2014 et 2020, elle ne ferme pas la porte – ce qui est beaucoup en politique – et se donne toutes les latitudes nécessaires : “Je déciderai en temps et en heure après les Jeux”.

Si son éternelle rivale Rachida Dati assure dorénavant une fonction ministérielle en plus de son rôle de maire du VIIe arrondissement de Paris, leurs échanges houleux par médias interposés n’ont pas pris fin. En effet, après avoir écarté les rumeurs selon lesquelles Mme Dati se serait entretenu avec le président de la République au sujet de sa candidature aux municipales avant sa nomination à la Culture, la ministre a confirmé son souhait de “rassembler tous ceux qui veulent que ça change à Paris”.  En réponse à cette déclaration, Anne Hidalgo estime que Mme Dati “devrait plutôt s’intéresser à la culture”. Selon elle, “à Paris, le candidat officiel du pouvoir n’a jamais eu beaucoup de chance”. 

La maire de Paris a ajouté qu’être “nommé par le président de la République pour conquérir Paris, en général, ça vous fait plutôt partir avec des semelles de plomb”. Anne Hidalgo a également indiqué que l’absence de Rachida Dati au Conseil de Paris “va nous faire un peu de vacances” après “trois années d’insultes, d’injures permanentes”.

Si les deux femmes s’imposent comme candidates aux municipales de Paris, elles n’en sont pas cependant les seules prétendantes. Comme le rappelle BFMTV, le premier adjoint de Mme Hidalgo, Emmanuel Grégoire, envisage lui aussi de se présenter, ainsi que le candidat Horizons Pierre-Yves Bournazel.

You May Also Like

More From Author