Apple négocie avec les médias US pour entraîner son intelligence artificielle

Apple aurait entamé des discussions ces dernières semaines avec des organisations de presse de premier plan comme Condé Nast (Vogue, The New Yorker), NBC News et IAC (propriétaire de People et du Daily Beast, entre autres). L’objectif de ces pourparlers est de conclure des accords pour l’acquisition de droits sur les archives d’articles de presse. Apple pourrait mettre au moins 50 millions de dollars sur la table. Ces négociations sont menées dans le plus grand secret, comme l’ont souligné quatre personnes sous couvert d’anonymat au New York Times.

Apple en retard sur l’IA générative

Apple chercherait ici à combler le retard pris sur ses concurrents dans le développement de l’IA générative qui permet aux ordinateurs de générer des images et des conversations de manière autonome, comme ChatGPT ou Dall-E. Cette technologie, fondée sur les réseaux neuronaux, s’entraîne en analysant d’importants volumes de textes ou d’images pour reconnaître des motifs. Par exemple, après avoir analysé des milliers de photos de chats, un ordinateur peut apprendre à reconnaître un chat.

Certains éditeurs contactés par Apple se montreraient réticents. Après plusieurs accords commerciaux intermittents avec des entreprises technologiques comme Meta, les éditeurs se méfient des nouvelles collaborations avec la Silicon Valley. Les conditions proposées par Apple, jugées trop vastes, couvrent une exploitation très large des archives publiées. Les éditeurs s’exposeraient à des responsabilités juridiques liées à l’utilisation de leur contenu par Apple.

De plus, l’absence de précision d’Apple sur l’application concrète de l’IA générative dans l’industrie de la presse suscite des inquiétudes sur les risques de concurrence. Qui dit en effet que l’IA d’Apple ne sera pas capable de générer des articles d’actualité, remplaçant ainsi les contenus des acteurs traditionnels ?

Apple a été relativement discret dans le domaine de l’IA, contrairement à ses rivaux comme Microsoft, Google et Meta. Son assistant virtuel, Siri, n’a pas vraiment connu d’évolution majeure depuis son lancement il y a une décennie, et aurait bien besoin d’un gros coup de turbo pour revenir dans la course. Lors des résultats trimestriels de l’entreprise le mois dernier, Tim Cook a confirmé que des travaux étaient bien en cours liés à l’IA, sans fournir de détails supplémentaires.

Apple semble en tout cas opter pour une approche prudente et respectueuse des droits d’auteur, contrairement aux pratiques d’autres acteurs du secteur. Cette démarche pourrait permettre au constructeur de passer pour un allié des ayants droit, ce qui conférerait à son IA un atout précieux pour se distinguer de la concurrence.

🟣 Pour ne manquer aucune news sur le Journal du Geek, abonnez-vous sur Google Actualités.

You May Also Like

More From Author