Après le tube “Petit génie”, Jungeli enchaîne avec les titres “Yebisa Bango” et “Bijou”

3 min read
Crédits photo : YouTube

Il n’aura fallu que quelques mois à Jungeli pour s’installer comme un artiste incontournable de la scène française. En effet, le jeune chanteur a officiellement débuté sa carrière en juillet dernier avec le morceau “À moi”. Mais dès sa deuxième chanson publiée, il a réalisé un véritable coup de maître : “Petit génie”, enregistré avec Imen Es, Alonzo, Abou Debeing et Lossa. Un véritable tube qui affole les compteurs : près de 86 millions d’écoutes sur la plateforme de streaming Spotify et 45 millions de vues pour le clip sur YouTube. Il s’agit tout simplement du single le plus rapidement certifié diamant (50 millions de streams) par le SNEP en 2023. Mais surtout, il ne lâche plus la tête des charts ! En effet, le hit est encore numéro un du Top Singles, pour sa 14ème semaine non consécutive à la première place du classement.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

Un succès exceptionnel

Des chiffres tout bonnement exceptionnels sur lesquels Jungeli compte bien s’appuyer pour bâtir une carrière qui s’annonce décidément radieuse. Ainsi, il a déjà révélé un nouveau titre baptisé “Rashel” le 14 décembre dernier, en compagnie du chanteur Dystinct. De plus, il a récemment pris part à plusieurs collaborations, comme ce fût le cas avec Emma’a pour “Katana” et “Biso Mibale”, Big Ben pour “C’est qui ?” et Melina pour “Pleure pas”. Et ce n’est manifestement que le début, puisque Jungeli vient de lâcher deux nouveaux titres inédits en milieu de semaine !

Les fans peuvent ainsi découvrir un peu plus l’univers du jeune prodige, qui compte déjà 4,4 millions d’auditeurs mensuels sur Spotify, avec les pistes “Yebisa Bango” et “Bijou”. « Laissez-moi vous raconter l’histoire d’une femme qui m’a fait vriller / Tout le temps, t’es dans ma tête / Tu vis dans mes pensées sans payer de loyer / Je veux t’avoir avec moi pour l’éternité / Seulement si Dieu le veut / Je ne suis pas devin mais c’est toi ma destinée / Je le vois dans tes yeux » lâche-t-il sur “Yebisa Bango” envoutant produit par Gabriel et Zafy. L’amour est également le thème central de “Bijou”, que l’on doit cette fois à Yam et Unleaded. « T’es à moi, t’es mon bijou / Toi c’est moi, ça les rend jaloux » chante-t-il ainsi en guise de refrain particulièrement accrocheur. Reste maintenant à voir si ces chansons, qui ne disposent pas pour l’instant de clips, parviendront à atteindre des chiffres similaires à ceux de “Petit génie”, pour lancer un peu plus la carrière de Jungeli vers les sommets.

You May Also Like

More From Author