Assia explique pourquoi elle a arrêté sa carrière (VIDEO)

4 min read
Crédits photo : Capture d’écran France 2

Que devient Assia ? Les nostalgiques qui ont grandi au début des années 2000 n’ont pas oublié son énorme tube “Elle est à toi”, l’un des succès du début du millénaire. Sauf qu’après ce début en fanfare, l’artiste s’est faite plus discrète. Mais ceux qui étaient devant leur télé ce vendredi après-midi ont eu le plaisir de retrouver Assia en tant qu’invitée de l’émission “Ça commence aujourd’hui” sur France 2. Face à Faustine Bollaert, et aux côtés de François Valéry, les Poetic Lovers ou Herbert Léonard, la chanteuse a rappelé qu’elle n’aimait pas vraiment ce titre qui lui a pourtant valu la gloire. « Je l’ai composée et co-écrite pourtant. Je l’aime parce que c’est affectif pour moi. C’était mon passeport pour faire toute la France, l’étranger, le Moyen-Orient… Je l’aime malgré tout. Mais c’est vrai que je l’aimais pas musicalement, j’aimais bien le thème, ce qu’elle racontait » a-t-elle avoué.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“La loose…”

Dans les années 90, bien avant “Elle est à toi”, Assia est repérée par le Ministère A.M.E.R. et fait ses armes aux côtés d’Arsenik ou Doc Gyneco, avant de cartonner avec “Ghir Dini” pour la BO du film “Taxi”. « On commençait à m’entendre en radio. Les gens en maisons de disques commençaient à se demander qui était cette fille qui chantait. J’ai rencontré mon manager, qui était aussi celui de Doc Gynéco » relate la chanteuse aujourd’hui âgée de 50 ans, qui se souvient de la première fois où elle s’est entendue à la radio : « Franchement, pour moi ça fait partie avec la scène de ce qu’il y a de plus beau. Moi, j’aime beaucoup la radio, le fait de m’y entendre… Et d’un coup je m’entends partout ! ». La chanteuse algérienne rappelle qu’à l’époque, le succès a été « progressif » : « Justement, j’avais cette expérience sur les disques d’autres gens. Mais c’est vrai que le succès de “Elle est à toi” m’a choqué, dans le bon sens. D’un coup, on l’entendait partout ! Et maintenant je l’aime bien cette chanson ».

“D’un coup, ça s’est arrêté”

Si “Elle est à toi” s’écoule à 700.000 exemplaires et l’album “Chercheuse d’or” (2000) à 200.000 copies, Assia connaît une sérieuse déconvenue avec son deuxième disque “Encore et encore”, publié cinq ans plus tard. Un échec qu’elle ne vit « pas bien » : « J’étais très satisfaite de mon deuxième album, je l’aimais beaucoup. Il n’a pas rencontré le succès mais il n’avait pas l’exposition du premier, on ne peut pas le nier. Ça s’effrite. Après, vous avez un nom qui suscite… La loose, c’est la chanteuse d’un seul titre ». L’artiste dit avoir « mal vécu » ce revers médiatique et commercial : « D’autant plus que j’avais toujours envie de faire mon métier de chanteuse, et d’un coup ça s’est arrêté. C’est vrai que j’aimais plus ce côté égotique, qui s’attache à un nom… ».

C’est alors qu’Assia prend une décision radicale : mettre un terme à sa carrière pour opérer un virage à 180 degrés. « Je suis partie sur les routes avec mon frère et des amis musiciens. On a monté un groupe, on s’est mis à faire de la reprise, on s’est fait plaisir. Et là, j’ai pu m’oublier en tant qu’Assia la chanteuse. Je n’avais plus envie de me mettre de pression et de me dire : “Il faut un tube”. On attendait ça de moi » se remémore-t-elle. C’est en 2019 qu’on la rappelle pour les tournées “Back To Basics” et “Born in 90”, qu’elle accepte directement : « Mon état d’esprit avait changé, j’avais juste envie d’être sur scène et de faire plaisir aux gens. On m’a dit que c’était un des titres les plus demandés donc j’étais super heureuse ». Et son tube culte résonnera encore sur la nouvelle tournée revival “I Gotta Feeling”, où elle sera entourée d’Alizée, Priscilla, Nâdiya, Amine ou Billy Crawford. Nostalgie assurée !

You May Also Like

More From Author