Attal peut-il être Premier ministre et rester ministre de l’Education nationale ?

3 min read

Attal peut-il être Premier ministre et rester ministre de l'Education nationale ?

Au lendemain de la démission d’Elisabeth Borne, l’ancien ministre de l’Éducation nationale Gabriel Attal a été nommé pour la remplacer.

Après un court passage au ministère de l’Education nationale où il avait été nommé en juillet 2023, Gabriel Attal continue son ascension politique. Bien que son passage fut de courte durée, le nouveau Premier ministre de 34 ans n’avait pas perdu de temps quai de Grenelle en enchaînant les annonces politiques. Il s’est notamment démarqué avec la modification du calendrier du baccalauréat en repoussant les épreuves de mars au mois de juin, comme le réclamaient de nombreux syndicats et en s’attaquant dès la rentrée de septembre au problème du harcèlement scolaire avec l’annonce de toute une série de mesures. 

Mais Gabriel Attal quitte son poste au ministère de l’Éducation avant le début de la mise en place de ces mesures. On ignore d’ailleurs si elles sont vraiment maintenues avec le calendrier impulsé. Par ailleurs, son départ a eu lieu avant qu’il ne se confronte aux questions jugées primordiales par les enseignants telles que l’attractivité du métier, les classes surchargées ou encore la question des professeurs remplaçants. Ce départ peut donc être perçu par les enseignants comme un manque de considération de la part de l’ancien ministre – et du chef de l’Etat – pour qui le ministère de l’Education nationale n’aurait été qu’une éphémère étape. Chez Franceinfo, Sophie Vénétitay, la secrétaire générale du Snes-FSU, premier syndicat enseignant du second degré, a notamment dénoncé le “passage express” d’un homme “pressé, qui s’est servi de l’éducation comme tremplin politique.”

Ce mardi 9 janvier, lors de la cérémonie de passation de pouvoir qui s’est tenue à Matignon, Gabriel Attal a commencé son discours en promettant d’emmener “la cause de l’écoremanile avec lui”. Il a notamment déclaré que l’école “sera l’une des mes priorités absolues dans mon action à la tête du gouvernement.” Pendant un instant, le doute planait quant au fait que Gabriel Attal puisse exercer à la fois la fonction de Premier ministre et celle de ministre de l’Education. Cependant, même si une telle alternative est possible, l’Elysée a fait savoir que le nouveau premier ministre n’assumera pas de double fonction. Gabriel Attal devra bien nommer un nouveau ministre de l’Education nationale dans les prochains jours lors de la composition du nouveau gouvernement. 

You May Also Like

More From Author