Avez vous reçu plus ou moins de chèques-cadeaux pour Noël que la moyenne ? Vérifiez si votre entreprise a vraiment été généreuse

3 min read

Avez vous reçu plus ou moins de chèques-cadeaux pour Noël que la moyenne ? Vérifiez si votre entreprise a vraiment été généreuse

Alors que Noël approche, des entreprises versent des chèques-cadeaux de fin d’année à leurs salariés. Votre entreprise a-t-elle été généreuse ?

C’est le moment attendu par de nombreuses entreprises pour récompenser un peu plus ses salariés. A l’approche de Noël, de nombreux employés peuvent se voir offrir un petit cadeau pour saluer le travail réalisé au cours de l’année. Cela peut se traduire de diverses manières, du cadeau individualisé au coffret-gourmand pour tous, en passant par le petit “plus” financier.

C’est justement ce qu’attendent principalement les salariés à cette période de l’année. Si cela peut se traduire par une prime sur les résultats, les sociétés octroient généralement des chèques-cadeaux à leurs équipes.

Environ un tiers des travailleurs perçoit ces bons d’achat qu’il est possible d’utiliser dans des centaines d’enseignes. Mais seules 155 000 entreprises en attribuent. Il s’agit principalement des grosses sociétés puisque cela représente neuf millions de bénéficiaires. Cependant, tous ne perçoivent pas la même somme. Cela dépend du choix de l’entreprise ou du CSE, également habilité à verser les chèques-cadeaux.

Dans un contexte où chaque dépense est regardée de près par les Français, les salariés peuvent évaluer la générosité de leur entreprise en matière de chèques-cadeaux. Pour cela, deux éléments sont à prendre en compte : le montant maximal qui peut être versé individuellement et le montant moyen perçu.

En théorie, les entreprises sont libres de verser, en chèques-cadeaux, le montant qu’elles souhaitent. Cependant, passée une certaine somme, cela est soumis à des cotisations fiscales. Ainsi, les entreprises vont très rarement au-delà de ce montant. En 2023, il est de 183€. Tout salarié peut donc percevoir autant d’argent en bons d’achat sans que cela ne coûte un euro de plus à son employeur. L’an dernier, il était de 171€. Malgré ces limites, les sommes octroyées varient d’une entreprise à l’autre.

En moyenne, les bénéficiaires perçoivent 119 euros. Généralement, ces chèques-cadeaux sont attribués en vue de Noël. C’est le cas dans la plupart des entreprises qui en versent. Cependant, une petite partie (25%) préfère les accorder à d’autres occasions, notamment pour la rentrée scolaire, mais aussi en cas d’évènement dans la vie du salarié (naissance, PACS, mariage, retraite…). Cela dépend de l’accord d’entreprise. Par ailleurs, un complément peut être versé en fonction du nombre d’enfants.

You May Also Like

More From Author