Candice sabotée par la production ? “On veut me faire partir”

4 min read
Crédits photo : TF1

Après une semaine de sérénité, la compétition remonte d’un cran à la “Star Academy”. Une nouvelle règle d’élimination change la donne : à partir de samedi, les élèves ne seront plus trois mais deux sur le banc des nommés, et seul le public décidera de celui ou celui qui retournera au château. C’est la fin des votes entre camarades ! Avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête, Djebril et Candice ont appris qu’ils étaient en danger, et pour la jeune femme, cette cinquième nomination consécutive a un goût amer. « C’est horrible… On savait déjà que c’était lui ou moi. Je m’y attendais mais je suis quand même très déçue. Ça commence à être fatigant » a-t-elle réagi à chaud, secouée par la nouvelle. « J’ai l’impression de me battre dans le vide, parce que ça ne marche pas. En plus j’étais pressentie sur des chansons que je voulais faire, et ça me saoule aussi de passer à coté de plein de choses. Je m’épuise parce qu’à chaque fois j’y crois » a-t-elle avoué, en larmes, au directeur de l’académie, Michael Goldman.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Ça fait cinq fois que je suis en bas du classement”

Alors que les proches de Djebril ont poussé un gros coup de gueule, Candice a fait part de sa « colère » lors d’un cours d’expression scénique avec Cécile Chaduteau. « Depuis hier, je n’arrive pas à redescendre. Tout m’énerve. Le fait d’être nommée. Ça fait cinq fois que je suis en bas du classement, que ça ne change pas, que j’essaye. Tout me soule, tout me frustre, je suis jalouse de tout. J’envie tout des autres alors que ce n’est pas de leur faute, ils n’y peuvent rien. Tout me donne envie de brûler quelque chose » a confié l’artiste de 20 ans en vidant son sac, durant un exercice où il était question d’évacuer ses émotions. Et cette mise à l’écart est vécue par Candice comme une véritable « injustice ». « J’ai l’impression qu’on veut me faire partir. C’est redondant. Je suis tellement tout le temps nommée alors que j’essaye, je ne sais plus quoi faire pour sentir de vous que ça marche » s’est-elle désolée, complètement démoralisée au point de croire que la production cherche à la saboter.

“Il faut transformer cette colère pour te battre”

Calmement et avec bienveillance, Cécile Chaduteau a tenté de lui faire comprendre qu’elle devait se servir de cette rage pour alimenter sa détermination. « Il ne faut pas être en colère. Enfin oui, si tu veux, mais transforme cette colère en bataille. Rien n’est jamais perdu » a argumenté l’ancienne danseuse de Kamel Ouali, avant de lui rappeler qu’il s’agissait des règles du jeu : « On est dans une compétition, tout le monde va s’en aller du château. De toute façon, les uns après les autres, vous allez sortir. Ça nous fend le coeur à tous, moi la première. Une école qui dure toute la vie, j’adorerais ça. Mais ce n’est pas possible, on est dans une émission de télévision qui s’appelle la “Star Academy”. J’entends ta colère, mais il faut transformer cette colère pour te battre parce que tu es en progression ».

A LIRE – “Star Academy” : Armande Altaï tacle les élèves de la nouvelle promotion

Seulement, Candice a objecté qu’il lui était difficile de trouver l’énergie pour défendre sa place face à des camarades au niveau plus élevé : « Je me bats mais je ne peux pas parce qu’ils sont trop forts ». Mais Cécile Chaduteau n’est pas d’accord avec cette affirmation. « Non, ils sont différents. Vous êtes tous uniques ici » l’a-t-elle corrigée : « En revanche, il faut que vous sortiez les uns après les autres. Ça ne veut pas dire que c’est visé sur toi, sur Héléna, sur Pierre… Il y a un classement qui se fait par les professeurs. C’est le jeu. Ce qui m’intéresse, c’est de progresser et de ne pas se bloquer dans une émotion qui vous fige et vous empêche de travailler ». « Il faut se battre » a-t-elle insisté auprès de Candice. Demain sur le prime, la chanteuse tentera de convaincre le public de voter en sa faveur en interprétant le titre “Divine idylle” de Vanessa Paradis. Qui sera éliminé ? Le suspense reste entier.

You May Also Like

More From Author