Carrefour refuse de vendre ces 110 produits car les prix sont “inacceptables”

3 min read

Carrefour refuse de vendre ces 110 produits car les prix sont "inacceptables"

La chaîne de grande distribution a décidé de s’opposer à la vente d’une centaine de produits habituellement présente dans ses rayons.

Cela pourrait vous surprendre au moment de faire les courses : plusieurs produits seront absents de certains rayons des supermarchés Carrefour. Et ce, durant plusieurs jours. Pas de pénurie (cette fois) en vue, ou de difficultés d’approvisionnement ou de transports, c’est bien l’enseigne elle-même qui a décidé de vider ses rayons !

La chaîne de grande distribution a tout simplement décidé de taper du poing sur la table et arrêté de proposer à la vente certaines marchandises. Alors que les prix des matières premières diminuent, cela n’est pas encore répercuté sur les étals car les tarifs appliqués par certains industriels restent toujours très élevés. Une situation que Carrefour a décidé de dénoncer en arrêtant leur distribution.

Au total, ce sont 110 produits -des boissons et produits salés- que les consommateurs ne peuvent plus trouver dans la 2e marque de supermarchés préférée des Français. Il s’agit des bouteilles de Pepsi, des divers thés et bouteilles Lipton, du 7 Up, de toutes les chips Lay’s, Doritos, ainsi que de l’ensemble des produits apéro de la marque Bénenuts et des céréales Quaker. La liste a été confirmée à BFM TV par Carrefour.

La chaîne a décidé de s’opposer à la hausse trop importante des tarifs souhaitée par le groupe Pepsico, qui conçoit ces produits. Sans préciser exactement l’augmentation qui pourrait être appliquée, Carrefour évoque une “hausse de prix inacceptable”. Ainsi, pour une durée indéterminée, aucun de ces aliments ne sera vendu dans les Carrefour Market, Carrefour City et Carrefour Express de la chaîne, partout en France.

Des affiches seront apposées partout dans les supermarchés pour indiquer aux clients l’indisponibilité de ces marchandises, avec un message clair : “Nous ne vendons plus cette marque pour cause de hausse de prix inacceptable. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Carrefour, engagé pour faire baisser les prix.” Pour l’heure, la chaîne est la seule à s’être engagée ouvertement contre cet industriel.

Actuellement, distributeurs et industriels doivent mener des discussions pour revoir les prix des produits à la baisse ou limiter la hausse. Si certains jouent le jeu, tous les acteurs de l’alimentaire ne semblent pas enclins à s’y plier, bien que le gouvernement les pressent de le faire. Seule (maigre) nouvelle réjouissante : après les fêtes, cela ne devrait pas faire de mal d’éviter les produits retirés par Carrefour.

You May Also Like

More From Author