Ce bouton facilite la conduite sur la neige, trop peu d’automobilistes le connaissent

4 min read

De plus en plus de voitures possèdent une fonction très utile pour rouler sur la neige. Encore faut-il s’en servir.

Quelques flocons et c’est la débandade. Chaque hiver, ou presque, les mêmes images de chaos sur les routes défilent en boucle sur les écrans de télévision dès lors que quelques centimètres de neige viennent recouvrir les artères des grandes villes. Cela fait bien rire les “montagnards”, bien plus habitués à ce phénomène et équipés en conséquence pour circuler sur un sol verglacé. Si les chaînes à neige – fortement recommandées pour conduire une voiture dans certaines régions de France entre novembre et mars – sont le meilleur moyen pour affronter les rudes conditions hivernales, de plus en plus de voitures proposent une aide à la conduite pour rouler sur les chaussées glissantes.

Cette fonction, les constructeurs la réservent à leurs modèles équipés d’une boîte automatique. Ce n’est pas un hasard. Au-delà du fait que les boîtiers automatiques supplantent petit à petit les transmissions manuelles “à l’ancienne”, la transmission automatique est la moins adaptée pour la conduite sur la neige. Tous les experts vous le diront, la souplesse est le maître mot pour faire avancer une voiture sur un sol enneigé. C’est pour cela qu’il est toujours conseillé de démarrer directement en deuxième vitesse, donc avec un régime moteur bas, pour éviter de faire patiner ses roues et déraper. Mais cette possibilité, qui est offerte sur les boîtes de vitesse manuelle puisqu’à la discrétion du conducteur, n’existait pas il y a encore quelques années sur les véhicules automatiques.

C’est pour cette raison que les marques de voiture ont ajouté un mode de conduite aux côtés des traditionnels modes “éco”, “confort” et “sport”. Il s’agit du mode “neige”, développé pour faciliter la conduite sur des routes verglacées. Il se matérialise par un bouton ou se sélectionne à l’aide d’une molette, le plus souvent placé sur le sélecteur de vitesses de boîte automatique positionné un coup au volant, un coup à l’emplacement des pommeaux de vitesse manuelle. Selon les fabricants, le symbole varie quelque peu. C’est un flocon chez Volkswagen, un flocon à côté d’une voiture chez Peugeot ou encore un flocon et une voiture au-dessus de l’écriture “Snow” chez Hyundai. Il suffit d’appuyer sur ce bouton ou de placer la molette sur le symbole pour enclencher le mode “neige”.

Qu’est-ce que cela change sur la conduite ? Ce mode “neige” fait démarrer la voiture directement en deuxième vitesse, ce qui réduit la puissance du moteur et évite de la faire patiner sur les plaques de gel. Il sert aussi à ajuster les réglages de transmission entre chaque vitesse avec un régime moteur au plus bas pour une accélération plus progressive. Le but étant d’éviter autant que possible les coups d’accélérateur trop brusques, très vite sanctionnés d’une glissade difficilement contrôlable sur une chaussée verglacée.

Si cette technologie récente est un coup de pouce en cas de chutes de neige, on ne saurait que trop vous conseiller d’équiper correctement votre véhicule si vous êtes amenés à multiplier les trajets sur des routes enneigées. Chausser sa voiture de pneus 4 saisons ou de pneus hiver, plus adaptés aux conditions hivernales, est fortement recommandé pour augmenter l’adhérence des roues sur des revêtements glissants. Les chaînes à neige restant le must, même si les monter demeure un mystère pour de nombreux automobilistes…

You May Also Like

More From Author