Ce nouveau radar arrive sur les routes et il vous verbalisera même si vous respectez les limites de vitesse

3 min read

Ce nouveau radar arrive sur les routes et il vous verbalisera même si vous respectez les limites de vitesse

Expérimenté depuis 2022 dans certaines villes de France, ce radar d’un nouveau genre dressera ses premières contraventions dans quelques mois.

L’augmentation du nombre de radars en France a connu un ralentissement en 2023. A peine 200 machines de plus ont été installées sur le territoire mais le “parc” a largement été renouvelé avec des appareils de plus en plus puissants. Parmi les nouveaux radars, quelques-uns devraient particulièrement attirer votre attention. Certains automobilistes les ont d’ailleurs déjà croisés puisqu’ils ont été testés de façon expérimentale pendant plusieurs mois en 2022 dans sept communes de France (Paris, Nice, Toulouse, Bron, Saint-Lambert, Rueil-Malmaison, Villeneuve-le-Roi). Avec leur grande antenne munie de plusieurs capteurs, ils ont un design bien différent de celui des appareils que vous connaissez bien. Pourquoi une telle métamorphose ? Tout simplement parce qu’il ne s’agit pas de radars classiques.

Ces prototypes de radars – développés par plusieurs sociétés, dont un, appelé l’Hydre, par Bruitparif, le centre d’évaluation technique de l’environnement sonore en Île-de-France – n’ont pas été conçus pour mesurer les excès de vitesse. Grâce à leur dispositif acoustique, ces radars ont la capacité de mesurer le nombre de décibels produit par chaque véhicule. En France, les véhicules homologués ne dépassent généralement pas les 80 décibels. L’État, qui souhaite faire la chasse aux nuisances sonores provoquées notamment par les pots d’échappement modifiés, le plus souvent l’apanage des deux roues, a décidé, à l’issue de la première phase de tests, de fixer à 85 décibels la limite à ne pas dépasser.

La deuxième phase, avec verbalisations à la clé, était initialement prévue fin 2022 mais l’homologation des radars a pris du retard. Désormais homologués, les boîtiers vont pouvoir être réinstallés au-dessus des routes dans les prochains mois. On sait même à quelle date pour le radar sonore de Bron, ville de la banlieue lyonnaise. Dès la rentrée prochaine, finie la prévention, ce radar anti-bruit sera le premier à distribuer des contraventions ! Tous les conducteurs de véhicules trop bruyants recevront une contravention de 4ème classe, comme prévu par l’article R318-3 du Code de la route. Cela correspond à une amende forfaitaire de 135 euros, minorée à 90 euros en cas de paiement dans les 15 jours.

La réinstallation de ces nouveaux radars sonores dans les six autres villes qui ont déjà testé le système devrait suivre. Avant, normalement, d’être déployés à plus grande échelle sur les routes de l’Hexagone. Un nouveau dispositif qui n’a sans doute pas fini de faire du bruit !

You May Also Like

More From Author