Ce nouveau radar arrive sur nos routes dès janvier – les amendes à 135 euros vont tomber

4 min read

Un nouveau type de radars va s’installer sur le bord de nos routes début 2024. Les amendes devraient se multiplier.

Et un radar de plus ! Vingt ans après le premier, installé sur la Nationale 20 dans l’Essonne, un radar d’un genre nouveau va s’implanter sur le bord de nos routes dès les premiers jours de 2024. Sa mission à lui ne sera pas de calculer la vitesse des voitures qui lui passeront devant, comme les premières machines fabriquées au début du 21ème siècle. De plus en plus perfectionnés, les radars de nouvelle génération offrent des possibilités accrues qui ne se limitent plus à identifier les conducteurs coupables d’excès de vitesse.

C’est le cas du radar thermique qui va être expérimenté pour la première fois en France à partir du mois de janvier. Ce nouvel outil technologique est équipé de capteurs sensibles aux rayons infrarouges qui lui permettent de détecter la nombre de personnes à l’intérieur de chaque véhicule. A quelle fin ? Celle de déterminer si les automobilistes respectent la circulation dans les voies de covoiturage. Inaugurées en France fin 2020, du côté de Grenoble, ces voies de covoiturage à ont pour but de décongestionner les principaux axes routiers autour des grandes agglomérations pour réduire les émissions de CO2.

Toutefois, malgré la création d’un nouveau panneau de signalisation – le fameux triangle blanc sur un fond bleu ou le losange blanc lumineux sur fond noir au-dessus de certaines voies –, la circulation dans ces voies de covoiturage est encore trop peu respectée selon les forces de l’ordre. Pour rappel, ces voies sont réservées aux véhicules ayant au moins deux occupants à bord, à ceux avec une vignette Crit’Air 0 – soient tous les véhicules électriques et hydrogènes peu importe le nombre d’occupants -, aux véhicules de secours et de transports en commun, aux taxis (même vides) et aux motos à condition d’être à deux dessus.

Si vous conduisez seul dans une voie de covoiturage avec votre voiture thermique ou même hybride vous êtes donc hors-la-loi. Jusque-là, seules des caméras classiques pouvaient constater les infractions. Dès le mois prochain, deux radars thermiques de nouvelle génération vont être expérimentés à Lyon, sur les axes M6 et M7, dans les deux sens de circulation (autour du tunnel de Fourvière).

La caméra infrarouge pourra détecter le nombre de personnes dans chaque véhicule circulant sur la voie de covoiturage. Si elle n’en repère qu’une alors le radar prendra une photo de la plaque d’immatriculation. Après vérifications, effectuées par la police…municipale de Lyon, selon une information révélée par Le Figaro, une contravention sera envoyée aux fraudeurs.

Et la note sera très salée pour les resquilleurs. Le Code de la route prévoit en effet une amende de 135 euros, ramenée à 90 euros en cas de paiement dans les 15 jours. Ces nouveaux radars automatiques sont amenés à se déployer assez rapidement dans les grandes villes, comme à Lille, Strasbourg et prochainement Paris avec les voies réservées sur le périphérique pour les Jeux Olympiques. L’étau va se resserrer sur les automobilistes et on vous conseillerait de ne pas trop user de stratagèmes. Ces radars thermiques ont la capacité de repérer de “faux” passagers, comme un mannequin par exemple, et voient à travers les vitres teintées. Pour éviter de se faire prendre, le mieux sera, comme toujours, de respecter les règles du Code de la route.

You May Also Like

More From Author