ce que Macron souhaite proposer aux Français

3 min read

Un "rendez-vous avec la nation" : ce que Macron souhaite proposer aux Français

Emmanuel Macron a promis de s’adresser aux Français courant janvier à l’occasion de son “rendez-vous avec la nation”. Si l’Elysée entretient le mystère, les contours de cette initiative politique se dessinent.

Dernière initiative politique d’Emmanuel Macron en date, le “rendez-vous avec la nation” est encore très flou. Quand aura-t-il lieu ? Aucune date n’a été fixée. En quoi va-t-il consister ? Peu d’indices sur la forme de ce nouveau temps politique ont fuité. Mais plus qu’un rendez-vous ponctuel, il faudrait s’attendre à un “vaste mouvement politique” qui se déroulera en plusieurs étapes selon les confidences de l’entourage du président de la République au Monde. Le “rendez-vous avec le nation” pourrait commencer autour de la mi-janvier et s’étendre durant plusieurs interventions avance également Europe 1.

L’Elysée prend soin de garder le secret autour du rendez-vous donné aux Français par Emmanuel Macron. Un moyen de susciter la curiosité et l’intérêt après les conclusions décevantes apportées après les 100 jours d’apaisement entre le printemps et l’été 2023 ou les Rencontres de Saint-Denis restées sans résultats et même boycotté pour leur deuxième édition en novembre dernier. Même au sein de gouvernement, les préparations du rendez-vous s’organisent dans la plus grande discrétion. Seule une poignée de ministres ont participé à des réunions avec le chef de l’Etat “mettre le système en action” et lui “faire des propositions” rapporte Le Monde. Parmi les élus figurent Gabriel Attal (Education nationale), Bruno Le Maire (Economie), Gérald Darmanin (Intérieur), Eric Dupond-Moretti (Justice), Christophe Béchu (Transition écologique) et Aurélien Rousseau remplacé par Agnès Firmin Le Bodo au ministère de la Santé après sa démission. Une nouvelle réunion doit avoir lieu ce vendredi pour peaufiner certaines mesures et d’éventuelles annonce selon Le Figaro.

Unité et éducation en maître mot ?

Plusieurs domaines devraient être passés en revue lors du “rendez-vous avec la nation”, la plupart dans le but de “tenir l’unité du pays” comme l’indiquait Emmanuel Macron auprès du Monde le 8 décembre. Le chef de l’Etat s’est donné pour mission de remédier à la “décivilisation” qu’il dit observer depuis les émeutes de l’été dernier. Lors de ses voeux, le président de la République a promis un “réarmement civique” censé répondre à la crise sociale actuelle. Un réarmement qui passera pas l’éducation : “L’école, c’est la mère des batailles. C’est celle qui permet d’installer l’ordre républicain, qui permet de former et de faire des républicains, et c’est une partie du rendez-vous que je vous donne en janvier” déclarait Emmanuel Macron sur le plateau de C à vous le 20 décembre. Le sujet est déjà mis en avant depuis plusieurs mois avec l’arrivée de Gabriel Attal au ministère.

Si l’éducation pourrait être un des axes majeurs du rendez-vous, l’écologie pourrait en être un autre d’après Europe 1. Une hypothèse sérieuse puisqu’Emmanuel Macron a indiqué que le réarmement pour la souveraineté française et européennes devait passer pour la poursuite de la transition écologique.

You May Also Like

More From Author