Ces scientifiques vont creuser un volcan avec un objectif fou qui pourrait changer le monde

3 min read

Ces scientifiques vont creuser un volcan avec un objectif fou qui pourrait changer le monde

Une équipe de scientifiques ambitieux cherche à s’aventurer dans les profondeurs des volcans avec un objectif bien précis. Qui pourrait changer le monde.

Difficile de croire qu’en 2024, la planète détient encore tant de secrets. Si les progrès technologiques permettent à l’humanité de vivre de façon plus confortable, elle ne résout pas (encore) les problèmes naturels auxquels le monde est confronté et notamment la recherche de nouvelles sources d’énergies, notamment d’énergies dites renouvelables, par opposition aux énergies fossiles, comme le pétrole.

Un nouveau projet très ambitieux d’un groupe de scientifiques s’intéresse aux volcans comme potentielle source d’énergie. Regroupant des experts et des ingénieurs d’une dizaine de pays, le groupe “Krafla Magma Testbed” (KMT) s’est même fixé comme but de forer le volcan Krafla, situé au nord-est de l’Islande. Le principal objectif est d’installer un observatoire de magma directement à l’intérieur du volcan, à plus de deux kilomètres de profondeur. Une première mondiale. La recherche du groupe international vise à mieux comprendre ce qui se passe en profondeur et de déterminer les causes d’une éruption volcanique. Cette expérience se penche aussi sur la possibilité de trouver dans les volcans une source d’énergie renouvelable. 

Comme le rapporte un article de Science Alert, le projet devrait débuter en 2026. La première étape de l’expérience consiste à perforer le volcan à divers endroits, autour et en dessous du magma afin de prélever des premiers échantillons. Pour ce faire, les scientifiques et les ingénieurs doivent mettre au point des capteurs et des perceuses capables de résister à une chaleur intense, mais aussi à la pression et l’acidité des chambres magmatiques. 

Dans un second temps, l’expérience devrait se poursuivre en 2028 avec le forage d’une seconde entrée : un puit creusé dans le volcan en utilisant de l’eau bouillante, stockée à des pressions très élevées, afin de faire fonctionner les turbines. Comme l’indique un des membre du KMT, Hjalti Páll Ingólfsson auprès de New Scientist, “les possibilités sont infinies”.

Comme le souligne la revue Geo, un premier essai de forage du volcan Krafla a eu lieu en 2009. A l’époque, le but était d’augmenter les rendements de la centrale géothermique installée sur le volcan en 1977. Les instruments de l’époque n’avaient pas résisté à la chaleur d’environ 450°C et le puit sera détruit en cours de construction. Mais même si le projet n’a pas abouti, il aura permis de constater que forer la chambre magmatique ne provoque pas d’éruption volcanique. Et grâce aux données récoltées lors de cette tentative, la société d’exploitation de la centrale de Krafla a estimé que la construction de deux puits exploitant l’énergie qui se dégage du volcan pourrait produire le même niveau de rendement que les 18 puits actuellement en fonction. Soit cinq à dix fois plus d’énergie qu’avec un puits géothermique classique et suffisamment pour chauffer jusqu’à 90 000 foyers.

You May Also Like

More From Author