Cette aide à laquelle des milliers de Français ont droit va baisser de 3000€

3 min read

Cette aide à laquelle des milliers de Français ont droit va baisser de 3000€

Le soutien financier apporté à certains ménages sera moins important dans quelques semaines.

C’est la ligne de conduite pour 2024. Les aides versées aux Français vont être davantage encadrées et même, parfois, diminuées. Or, parmi les coups de rabot prévus, certains vont impacter le confort de nombreux ménages et ne seront pas sans conséquences sur leur portefeuille. Avec la décision du gouvernement de baisser les sommes allouées sur certains dispositifs, c’est le pouvoir d’achat des bénéficiaires qui va trinquer.

Depuis 2020, l’Etat a ouvert les vannes financières pour aider les Français à moins consommer à leur domicile. De quoi donc faire des économies. Ainsi, le dispositif “Ma prime rénov'” a été créé pour financer une partie des travaux lancés par les propriétaires, qu’ils soient occupants du bien ou qu’ils l’aient mis en location.

En fonction des revenus, la prime reçue peut aller jusqu’à 11 000 euros pour un équipement voire même jusqu’à 70 000 euros pour des travaux de grande ampleur permettant une meilleure isolation du bien (la liste complète des travaux éligibles est disponible ici). Sauf que d’ici quelques semaines, les montants alloués vont baisser. Les personnes qui souhaitent pleinement utiliser les aides de l’Etat pour rénover leur logement ne doivent pas tarder à lancer les démarches.

A compter du 1er avril, pour les ménages aux revenus très modestes, l’aide pour l’installation d’une chaudière à bois baissera de 3000 euros et celles pour un poêle à granulés, à bûches ou pour des inserts, de 700 euros. Les foyers aux revenus modestes verront ces montants également diminuer : entre 400€ et 2500€ ne seront plus pris en charge par l’Etat pour ces mêmes travaux. Et des baisses de 300 à 1000 euros sont également actées pour les ménages aux ressources intermédiaires sur les mêmes dispositifs. Le tableau ci-dessous permet de savoir à quelle catégorie de ménages vous appartenez :

Un vrai coup dur pour ces familles, principales bénéficiaires du dispositif (470 000 des 670 000 rénovations réalisées en 2022) et qui utilisaient cet argent en premier lieu pour installer un poêle à granulés à leur domicile (146 000 achats effectués). Mais avec le changement des règles, ce sont 500 à 700€ supplémentaires que les ménages de ces catégories devront sortir de leur poche pour concrétiser leur projet.

Mais pourquoi ce coup de rabot alors que la rénovation énergétique des bâtiments ne cesse d’être mise en avant ? Pour “préserver au maximum les forêts françaises” et ne pas manquer de bois dans les années à venir si tout le monde venait à passer à ce mode de chauffage, se défend-t-on dans les bureaux des ministères, selon 60 millions de consommateurs. C’est en effet le seul mode d’énergie à connaître des baisses d’aides, le solaire et le fioul bénéficiant toujours d’un soutien financier massif de l’Etat pour son déploiement dans les habitations.

You May Also Like

More From Author