cette enseigne arrête les jeux vidéo d’occasion

GAME, la plus grande chaîne de vente de jeux vidéo au Royaume-Uni, a confirmé qu’elle mettait fin à son activité de jeux vidéo d’occasion. Selon le groupe Frasers, société mère de l’enseigne, ce service sera progressivement supprimé dans les mois à venir. Ce changement, initialement rapporté par Eurogamer, marque la fin d’une possibilité d’acheter des jeux de seconde main, ce qui est évidemment très apprécié par de nombreux joueurs.

Des jeux aux jouets

Les ventes de jeux vidéo physiques ont considérablement diminué depuis l’apogée de GAME au début des années 2000. D’après les chiffres de 2023 de l’association ERA (Entertainment Retail Association), les ventes numériques représentent désormais près de neuf jeux vidéo sur dix vendus au Royaume-Uni. Parallèlement, de nombreux consommateurs se tournent vers des services d’abonnement mensuel, comme PlayStation Plus chez Sony ou le Game Pass de Microsoft, qui tous deux offrent un accès à de vastes bibliothèques de jeux téléchargeables ou en streaming.

Des voix dans l’industrie du jeu vidéo anglais, comme celle de Sophie Smart, directrice de production au studio No More Robots, disent leur regret face à cette décision. Selon elle, cette évolution témoigne d’un mouvement général dans l’industrie qui s’éloigne des produits physiques. Elle souligne que, malgré le coût élevé des nouveaux titres AAA, une demande accrue pour les jeux d’occasion est toujours présente.

Cex, le grand rival anglais de GAME, a bâti un empire de 600 magasins dans le monde entier, dont 385 au Royaume-Uni. Un succès basé entièrement sur un modèle commercial autour des produits électroniques de seconde main. Alors que Cex propose du cash pour les jeux d’occasion, GAME n’offrait que des crédits pour des achats à venir.

GAME, acheté en 2019 pour 52 millions de livres par le groupe Frasers, était autrefois connu sous le nom de Sports Direct International. L’enseigne a connu des hauts et des bas : fermetures de magasins, mais aussi des ouvertures au sein d’espaces de vente appartenant déjà au groupe Frasers. La chaîne a également évolué vers d’autres formes de divertissement, en consacrant de l’espace aux jouets en peluche, aux jeux de société et aux cartes Pokémon.

Le directeur général de la firme, Nick Arran, expliquait en 2023 son désir de transformer GAME en « une entreprise de jouets qui vend toute l’année », et mettait l’accent sur une approche du divertissement englobant jeux, jouets, jeux de société et technologie. Une stratégie pour assurer l’avenir de l’entreprise dans un marché qui ne cesse de se transformer. Quant aux joueurs désireux de revendre ou d’acheter des jeux, il reste toujours possible de passer par les sites de petites annonces en ligne…

🟣 Pour ne manquer aucune news sur le Journal du Geek, abonnez-vous sur Google Actualités. Et si vous nous adorez, on a une newsletter tous les matins.

You May Also Like

More From Author