Cette marque de smartphones va-t-elle faire son retour en France ?

Nokia n’en finit plus de signer des accords de licence avec les constructeurs smartphones. L’équipementier finlandais vient de mettre fin à la bataille judiciaire qui l’opposait à vivo, une autre marque de BBK Electronics. Le nom de ce groupe chinois ne vous dit peut-être rien, mais vous avez surement déjà entendu parler des marques qu’il réunit : OPPO, OnePlus, vivo ou encore Realme. Depuis environ un an, le flou régnait concernant l’avenir de ces fabricants en Europe à cause d’un différend juridique avec Nokia.

Dans un communiqué, vivo confirme la « signature d’un accord mondial d’un accord mondial de licences croisées de brevets avec Nokia portant sur des brevets essentiels à la 5G et à d’autres technologies de communication cellulaire ». Il met fin aux litiges en cours entre les deux parties « dans toutes les juridictions ». Cet accord intervient quelques jours seulement avec l’annonce d’un accord équivalent entre OPPO et Nokia, laissant le champ libre à la firme de revenir en France.

Vivo règle son litige avec Nokia, une bonne nouvelle pour les consommateurs

Nokia vient de conclure son sixième accord avec des fabricants de smartphones en 13 mois. Avant vivo et OPPO, l’équipementier finlandais a confirmé des accords avec Apple, Samsung, HONOR ou encore HUAWEI. Ce dernier explique d’ailleurs qu’il a « désormais presque terminé son cycle de renouvellement de licence », une activité qui devrait générer au moins 1,4 milliard d’euros de revenus en 2024. Ces accords sont aussi une bonne nouvelle pour les consommateurs, en particulier sur le marché français.

Depuis quelques mois, les alternatives aux mastodontes que sont Samsung et Apple étaient moins nombreuses ces derniers temps. La situation a quand même profité à des acteurs comme Xiaomi, HONOR ou Motorola. La présence de ces acteurs et les possibles retours d’OPPO et vivo promettent une intense bataille sur ce marché. Reste à savoir si le marché français verra débarquer un smartphone comme le vivo X100 Pro.

Vivo n’a pas confirmé son retour en France

Présenté en novembre en Chine, le fleuron de la marque présente des caractéristiques très intéressantes. Sa partie photo conçue avec Zeiss comprend un trio de capteurs de 50 Mpx, dont un capteur principal Sony IMX989 de 1 pouce. Le smartphone prometteur ajoute un téléobjectif périscopique avec une ouverture f/2,5, une distance focale équivalente à 100 mm et un zoom optique 4,3x. Il bénéficie d’un traitement APO afin de limiter les aberrations chromatiques. Enfin, vivo ajoute un ultra grand-angle avec une optique équivalente à 15 mm (50 Mpx, f/2). Sous le capot, il intègre une puce MediaTek Dimensity 9300 et dispose d’une batterie de 5 400 mAh. Cette dernière est compatible avec la charge rapide filaire 100 W et sans fil 50 W.

Son prix européen est connu depuis quelques jours, il sera de 1 199 euros. Un tarif premium pour ce smartphone haut de gamme dont le lancement en France reste incertain. Contrairement à ce qu’affirment certains confrères, vivo n’a pas confirmé son retour dans l’Hexagone. À l’instar d’OPPO, un retour est toutefois envisageable.

Pour preuve, vivo France se fait très discrète sur les réseaux sociaux et n’a pas fait d’annonces importantes depuis l’été. Le compte X de la branche française entretient néanmoins le mystère concernant l’arrivée du X100 Pro. Fin janvier, elle conseillait de « garde[r] un œil » sur ses réseaux sociaux pour les dernières nouvelles. Pour rappel, le vivo x90 Pro s’était révélé être un excellent challenger en photo.

Vivo X90 Pro au meilleur prix Prix de base : 1 199 €

🟣 Pour ne manquer aucune news sur le Journal du Geek, abonnez-vous sur Google Actualités. Et si vous nous adorez, on a une newsletter tous les matins.

You May Also Like

More From Author