cette série suédoise crée la surprise en se hissant en tête du Top 10

3 min read

À peine mise en ligne, “Une famille presque normale” s’est hissée dans le top 10 des programmes les plus visionnés sur Netflix. Cette mini-série suédoise de seulement six épisodes a créé l’engouement à travers le monde, avec son histoire haletante, naviguant entre passé et présent.

Une famille presque normale : le nouveau carton signé Netflix

Netflix a récemment ajouté à son catalogue une pépite suédoise intitulée Une famille presque normale. Cette mini-série, adaptée du best-seller du même nom de Mattias Edvardsson, s’est rapidement hissée en tête des visionnages sur Netflix, captivant les abonnés avec son histoire poignante et son rythme haletant.

La série, composée de six épisodes, raconte l’histoire de Stella Sandell, interprétée par la jeune comédienne Alexandra Karlsson Tyrefors. À seulement 19 ans, Stella se trouve accusée du meurtre de son petit-ami Chris. Le récit navigue habilement entre passé et présent, révélant petit à petit les événements de cette nuit fatidique. Ses parents, Adam, un prêtre, et Ulrika, une avocate, joués respectivement par Björn Bengtsson et Lo Kauppi, sont sous le choc. Ils se démènent pour comprendre comment leur fille a pu se retrouver dans une telle situation et s’interrogent sur sa culpabilité​​​​.

Les abonnés se passionnent pour l’histoire de Stella

L’histoire de Stella est complexe, marquée par des blessures, des mensonges et des agressions. La série Netflix utilise des flashbacks et divers points de vue pour éclaircir son parcours et les événements traumatisants qu’elle a traversés​​. Le succès de la série ne réside pas seulement dans son intrigue captivante, mais aussi dans la justesse de ses personnages et l’intensité émotionnelle de ses scènes. Alexandra Karlsson Tyrefors, en particulier, est saluée pour sa performance, mêlant l’insouciance de la jeunesse avec la douleur interne de son personnage.

Les internautes du monde entier (la série Netflix s’est classée numéro 1 autour du globe) ont recommandé Une famille presque normale sur les réseaux sociaux, soulignant la qualité de sa narration, ses rebondissements imprévisibles, et les sujets sensibles qu’elle aborde avec finesse​​. Cette série, bien que non inspirée d’une histoire vraie, a su tenir en haleine ses spectateurs jusqu’aux derniers instants, prouvant une fois de plus le talent des auteurs scandinaves pour les polars et thrillers.

Une famille presque normale a cumulé 29 millions de vues lors de sa première semaine sur Netflix et s’est classée numéro 1 dans plusieurs pays d’Amérique, d’Europe, d’Asie et d’Afrique.

You May Also Like

More From Author