critique de tous les épisodes (très inégaux) de la série Marvel

7 min read

La série d’animation Marvel What If…? revient avec une saison 2, de 9 épisodes. Est-ce que les bonnes idées sont au rendez-vous ? Voici nos avis, épisode par épisode.

Après les films et une bonne poignée de séries avec des acteurs et actrices de chairs et d’os, l’univers Marvel s’est essayé à l’animation en 2021 avec What If…?. Plutôt que de suivre la trame principale du MCU, le projet explore les variations des aventures des Avengers, des Gardiens de la Galaxie et les autres, en imaginant plein d’histoires alternatives. Et les comics What If…? ont déjà raconté des idées qui mériteraient d’être portées à l’écran.

Néanmoins, la saison 1 de la série Disney+ a calmé pas mal de fans. Outre l’animation affichant des limites, peu d’épisodes étaient réellement passionnants. Alors, comme beaucoup de spectateurs, on attendait la nouvelle saison avec autant d’espoirs que de craintes.

Voici nos avis sur les 9 épisodes de la saison 2 de What If…?.

 

What If...? : photoEt si… Marvel se réveillait enfin ?

 

1. Et si… Nebula avait rejoint les cohortes de Nova ?

 

What If...? : photoNebula 2077

 

Avec ce premier épisode, What If…? s’amuse à transformer son MCU de collants et de capes en un sous-Blade Runner. Évidemment, l’ensemble présente peu de nouveautés vis-à-vis du genre cyberpunk, mais l’ambiance est suffisamment réussie pour que le charme opère. On en excuse même les faiblesses de l’enquête de Nebula, dont les ficelles sont aussi grosses que les bras de Thor.

Surtout, la cyborg peut enfin évoluer loin des ombres de Thanos et des Gardiens dans ce rôle de policière renfrognée fait pour elle. Dommage que ça se fasse au détriment des vilains Ronan (Gardiens de la Galaxie) et Yon-Rogg (Captain Marvel), encore une fois inexistants à l’écran.

 

2. Et si… Peter Quill avait attaqué les plus grands héros de la Terre ?

 

What If...? : photoBrightburn

 

Il y a dans cet épisode tout ce qu’on peut rechercher dans un What If…?. Car l’intrigue dévie des films du MCU (Les Gardiens de la Galaxie en l’occurrence) sur un point, afin de partir dans une direction inattendue et amusante. Ainsi, Peter Quill a rejoint son père, Ego, plutôt que les Ravageurs de Yondu, et est envoyé détruire la Terre. Face à lui, les Avengers des années 80 se réunissent pour la première fois.

Malgré l’abondance de personnages, cet épisode parvient à poser leurs relations et créer un esprit d’équipe auquel on croit en une trentaine de minutes. Cette camaraderie va se construire dans une aventure jonglant entre moments d’accalmie et scènes épiques digne d’un anime. Néanmoins, la mise en scène manque de mouvements et de vélocité pour suffisamment accompagner la brutalité des attaques et l’escalade de la menace.

 

3. Et si… Happy Hogan avait sauvé Noël ?

 

What If...? : photoThor avait vraiment besoin de ce traitement

 

Dire que Piège de Cristal est un film de Noël est usé depuis longtemps. Pourtant, Marvel n’a visiblement pas eu le mémo puisque le studio propose un épisode noyé dans des références au chef-d’œuvre avec Bruce Willis. Ce What If…? plus décontracté en devient donc essentiellement pénible.

Pour en rajouter une couche, c’est dans cette aventure aux côtés d’un Happy Hogan devenu Hulk Hogan (l’idée de cet épisode est probablement née de cette “blague”) que la direction artistique affiche le plus de limites. On est presque gêné de regarder ces pantins trop raides se débattre devant nous.

Heureusement, entre deux expressions crispées d’un Hulk violet aux traits épais se trouve une scène à la violence improbablement graphique – et complètement hors sujet.

 

4. Et si… Iron Man avait rencontré le Grand Maître ?

 

What If...? : photoNous devant l’épisode

 

Avec cet épisode 4, le ventre mou de la saison 2 continue. De fait, ce What If…? brille pour son incroyable paresse narrative. Au lieu de Thor et Hulk aux mains du Grand Maître, on retrouve Iron Man et Gamora. Avec ça, les combats de gladiateurs sont remplacés par des courses de voitures desservies par un montage épileptique.

Face à ce repompage de Thor : Ragnarok, la lassitude nous gagne à chaque nouvelle blague ratée – et il y en a beaucoup. C’est donc Marvel faisant le style de Marvel que l’on ne veut plus voir.

 

5. Et si… Captain Carter avait combattu l’Écraseur d’Hydra ?

 

What If...? : photoÀ quand le film ?

 

Le Gardien souligne en introduction que What If…? est un réservoir sans fond à récits, donc proposer une suite à l’un d’eux semble absurde. Pourtant, c’est ce que l’homme omniscient fait en revenant sur Captain Carter, déjà vue dans la saison 1 (et dans Doctor Strange 2). Cet épisode prend donc la place d’une idée inédite… mais pas grave puisque c’est aussi l’un des meilleurs de la saison.

Les péripéties de Captain Carter (impeccablement doublée par son actrice du MCU, Hayley Awtell) reprennent les trames de Captain America 2 et de Black Widow, et font même mieux que ce dernier sur de nombreux points. Par exemple, la représentation des autres Veuves évoque les tueuses de Kill Bill ou les Saints d’Hitman : Absolution. Enfin, l’action a rarement aussi bien été mise en scène dans la série.

 

6. Et si… Kahhori avait refait le monde ?

 

What If...? : photoDe l’originalité !

 

C’est un What If…? qui a une valeur particulière puisqu’il est non seulement entièrement doublé en langue Mohawk, mais il présente également la première super-héroïne originale au MCU, Kahhori. Et c’est justement dans ce personnage que réside la force de ce récit. En effet, la native d’Amérique n’est pas une Black Panther trop humble pour garder ses dons secrets, mais une surhumaine active dans son combat pour libérer son peuple. Cette quête la conduit à évoluer sur la ligne entre héros et vilain, ce qui la rend particulièrement attachante.

Ce développement prend place dans un épisode aux airs de légendes amérindiennes teintées de Marvel. Même si trop balisé par moment, notamment par ce commandant espagnol dont les rares paroles se limitent à des grognements, le mélange est rafraichissant.

 

7. Et si… Hela avait trouvé les Dix Anneaux ?

 

What If...? : photoUne rencontre qu’on n’attendait pas

 

Derrière une question pas véritablement palpitante, cet épisode emmène Hela sur une voie étonnante, mais toujours cohérente vis-à-vis de son écriture dans le MCU. Ce croisement entre la mythologie d’Asgard et celle de Shang-Chi permet un mariage de styles fort plaisant. Voir Odin affronter sa fille accompagnée d’une armée de soldats de la Chine médiévale est le genre de surprises que l’on attend de What If…?.

Toutefois, avant de voir les deux dieux s’échanger des rayons Dragon Balliens, il faut se coltiner un bon tiers d’épisode où l’humour Marvel est à son plus prévisible.

 

8. Et si… les Avengers se rassemblaient en 1602 ?
+
9. Et si… le Strange Suprême était intervenu ?

 

What If...? : photoAussitôt apparu, aussitôt reparti

 

Pour les deux épisodes concluant cette saison plus excitante que la précédente, on suit Captain Carter rencontrant des Avengers au XVIIe siècle. Malheureusement, cette relecture du MCU n’existe qu’au travers de jolis costumes puisque ce monde n’est qu’une étape pour Cap’ avant une conclusion subtile comme un bulldozer.

En effet, le final se contente de déverser (littéralement) tout ce qui a été abordé dans les autres chapitres. Tout ça à cause d’un Strange Suprême redevenu un vilain destructeur. Mais la bourrinerie réussit son coup dans la surenchère totale du combat entre le maléfique sorcier et une Captain Carter suréquipée d’artefacts.

Ce What If…? n’hésite pas à aller dans un excès jouissif où l’animation tient le rythme. Bien sûr, on peut s’interroger sur comment la Cap’ peut tenir autant de pouvoirs sans se liquéfier, mais on peut aussi se satisfaire de ce lâcher prise qui manquait à la saga super-héroïque.

  • Notre note pour l’épisode 8 : 2,5/5
  • Notre note pour l’épisode 9 : 3/5

You May Also Like

More From Author