Dark and Darker – L’injonction préliminaire de Nexon contre Dark and Darker est rejetée, dixit Iron Mace

3 min read

Suite aux accusations de plagiat de Nexon, Dark and Darker a été déréférencé de Steam en mars dernier. Son injonction préliminaire visant à interdire la commercialisation du jeu sur le site d’Iron Mace est néanmoins rejetée par les juges coréens.

Dark and Darker

On connait l’histoire de Dark and Darker : en février de l’année dernière, une démo du jeu se dévoilait à l’occasion du Steam Next Fest et le gameplay PvPvE hardcore du jeu du studio coréen Iron Mace rencontrait un vif succès auprès des joueurs. Manifestement un peu trop au goût de Nexon, qui accusait l’équipe de développement d’Iron Mace de plagiat. Il faut dire que les principaux membres d’Iron Mace ont fait leurs armes chez Nexon, au sein de l’équipe de développement du Project P3 et selon Nexon, Dark and Darker utiliserait au moins partiellement le code du Project P3. Ce que dément catégoriquement le patron d’Iron Mace, Ju-Hyun Choi.

Dans ce contexte, en mars de l’année dernière, Nexon engageait des poursuites contre Iron Mace (aux Etats-Unis et en Corée), les locaux coréens du studio étaient perquisitionnés et dans la foulée, Dark and Darker était déréférencé de Steam. Le développeur ne renonçait pas pour autant au développement de Dark and Darker et en août 2023, Iron Mace donnait le coup d’envoi de l’accès anticipé de Dark and Darker, via son site officiel.

Les juges coréens n’interdisent pas la commercialisation de Dark and Darker

Si le jeu est jouable (de façon un brin confidentielle et assez peu accessible puisque le client de jeu doit être téléchargé en P2P), la saga judiciaire se poursuit néanmoins. Sur son serveur Discord, Iron Mace annonce maintenant que l’injonction préliminaire de Nexon vient d’être rejetée par les tribunaux coréens.

Plus concrètement, Nexon avait saisi les tribunaux coréens dans le cadre d’une procédure d’urgence afin d’obtenir l’interdiction de la commercialisation de Dark and Darker par Iron Mace. Pour appuyer sa demande, le géant coréen dénonçait une violation de ses droits de propriété intellectuelle et des secrets commerciaux, en plus d’une concurrence déloyales. La demande de Nexon est donc rejetée par les juges, mais au motif que la procédure d’urgence ne permet pas d’évaluer la véracité des accusations – qui supposerait notamment de procéder une comparaison du code des deux jeux par un expert indépendant, or dans le cas présent, les juges estiment que Nexon n’a pas fournit pas d’éléments de preuve suffisants pour démontrer le plagiat (comme des extraits de code du Project P3).

Si l’on comprend qu’Iron Mace peut continuer à distribuer Dark and Darker sur son site (et prochainement aussi sur Steam ?), dans leur note, les responsables du studio Iron Mace indiquent néanmoins aussi leur déception : le dossier n’a pas été jugé sur le fond (ce n’est pas l’objet d’une procédure d’urgence) et l’affaire devra être tranchée ultérieurement dans le cadre de la suite de la procédure, à une date non encore communiquée. Iron Mace marque un point mais la saga judiciaire se poursuit. 

You May Also Like

More From Author