de nouveaux témoignages à l’origine de sa démission ?

3 min read

Julien Bayou quitte EELV : de nouveaux témoignages à l'origine de sa démission ?

Accusé de violences psychologiques par son ex-compagne, le député de Paris Julien Bayou a démissionné du parti EELV.

Julien Bayou ne fait plus partie du groupe EELV. D’après les informations du Figaro, le député de Paris a démissionné d’Europe Écologie Les Verts. Il a également quitté le groupe du parti écologiste à l’Assemblée nationale. La présidente du groupe écologiste à l’Assemblée Cyrielle Châtelain a annoncé la nouvelle ce jour dans la boucle de messagerie numérique des députés EELV, avant une officialisation du parti. 

Une enquête externe commandée par Marine Tondelier

Une décision qui intervient moins d’un mois après le dépôt d’une plainte par l’ex-compagne de Julien Bayou pour “violences psychologiques”. Anaïs Leleux avait annoncé avoir porté plainte contre l’ancien co-président du groupe EELV à l’Assemblée nationale dans le média Les Jours.

La démission de Julien Bayou intervient également après que Marine Tondelier, secrétaire nationale du parti, ait acté le principe d’une “enquête externe” menée par “un cabinet spécialiste des violences sexistes et sexuelles, doté de compétences juridiques” rapporte Le Figaro ce mardi. La boss des Verts indique avoir “reçu, depuis la suspension de Julien, plusieurs nouveaux témoignages de comportements inadaptés”. Une nouveauté qui a pu peser dans la balance et dans la décision de Julien Bayou de démissionner. “Je ne rentre pas ici dans les détails, ce sera à l’enquête de le faire. Mais j’ai totalement confiance dans les personnes qui m’ont appelée et j’ai pu les assurer de mon soutien, et, par là même, de celui du mouvement” explique M. Tondelier.

Un signalement contre Julien Bayou dès 2022

La militante féministe Anaïs Leleux était la compagne de Julien Bayou de 2017 à 2021. “Il y a quelque chose de pas réglé et ma vérité n’a pas été dite. Julien Bayou, lui, continue à passer pour la victime et revient sur le devant de la scène. Ni lui ni le parti EELV ne tirent les conséquences de ce qu’il s’est passé. Ils se disent qu’à partir du moment où la presse n’en parle plus, tout cela est derrière” regrettait-elle dans Les Jours, mardi 5 mars 2024.

Ancienne adhérente du groupe EELV, Anaïs Leleux avait déjà écrit à la cellule d’enquête sur les violences sexistes et sexuelles d’EELV le 30 juin 2022, avant de faire une tentative de suicide. Elle accusait notamment Julien Bayou de “briser les femmes” dans un mail. Une procédure avait été ouverte en juillet 2022, et Julien Bayou avait quitté ses fonctions et s’était mis en retrait de son titre de tête du parti. Ce dernier a toujours nié les accusations qui pesaient contre lui. Depuis, il a réintégré le groupe écologiste à l’Assemblée nationale. En février 2023, la cellule d’EELV avait clos l’enquête sur Julien Bayou, sans investigations supplémentaires.

You May Also Like

More From Author