De premiers Canadiens ont pu quitter Gaza pour l’Égypte

Le premier convoi de Canadiens a quitté Gaza pour l’Égypte, a confirmé mardi matin la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly.

Mme Joly a fait cette annonce sur les réseaux sociaux, en direct de Tokyo, où elle participe à une rencontre des ministres des Affaires étrangères du G7.

Ces Canadiens ont pu rencontrer les diplomates canadiens en Égypte et pourront éventuellement arriver au Canada « en toute sécurité », a précisé la ministre dans un message vidéo.

D’autres Canadiens qui sont à Gaza pourront quitter le territoire dans la prochaine semaine, a ajouté la ministre Joly.

 

Plus tôt, un Canadien établi à Gaza a annoncé plus tôt que sa femme et ses enfants étaient arrivés à un poste-frontière avec l’Égypte il y a plusieurs heures, après qu’Affaires mondiales Canada les a informés qu’ils pourraient quitter le territoire palestinien assiégé

Mansour Shouman, qui ne quittera pas Gaza lui-même, affirme qu’il a dit au revoir à sa femme et ses cinq enfants et qu’il a reçu un message de leur part il y a quelques heures pour l’informer qu’ils se trouvaient au terminal de Rafah. Il n’a plus eu de leurs nouvelles depuis.

M. Shouman espère que sa famille – qui a reçu un courriel d’Affaires mondiales plus tôt dans la journée contenant des détails sur leur évacuation – a pu traverser la frontière en toute sécurité, mais il attend une confirmation de leur part.

Feu vert mardi

 

Une cohorte de citoyens canadiens et leurs proches ont reçu mardi le feu vert pour fuir Gaza pour la première fois depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas il y a un mois.

Une liste d’évacuation approuvée par l’Autorité générale des passages et des frontières à Gaza répertorie environ 80 personnes liées au Canada qui ont obtenu l’autorisation de quitter le poste frontière de Rafah.

La liste, telle que présentée sur une feuille de calcul Google largement partagée, montre environ 20 personnes répertoriées comme citoyens canadiens, tandis que les autres sont palestiniennes ou ont la double nationalité.

Le document contient également les noms d’autres ressortissants étrangers originaires de pays tels que la France, les Philippines, l’Ukraine, la Moldavie, l’Allemagne et le Royaume-Uni qui ont obtenu l’autorisation de partir.

L’ambassade du Canada en Égypte a déclaré qu’elle disposait d’une équipe de fonctionnaires consulaires prêts à aider les Canadiens, les résidents permanents et les membres de leur famille dès leur passage à Rafah vers l’Égypte. Un autobus doit les emmener à leur logement au Caire.

Le Canada avait plus tôt déclaré aux citoyens coincés dans le territoire palestinien assiégé qu’ils pourraient être autorisés à sortir pendant la fin de semaine, mais les attaques israéliennes ont fermé le passage de Rafah jusqu’à lundi.

Rafah est la seule sortie pour les ressortissants étrangers qui souhaitent quitter le territoire palestinien, qui est constamment bombardé depuis que l’armée israélienne a lancé des attaques en représailles à l’incursion brutale du Hamas le 7 octobre.

Affaires mondiales Canada a déclaré lundi dans un communiqué que l’armée israélienne avait assuré au Canada que plus de 400 de ses citoyens pourraient traverser la frontière « dans les prochains jours » et a ajouté que trois d’entre eux s’étaient déjà échappés avec un tiers, sans toutefois donner plus de détails.

Par ailleurs, le ministère fédéral a ajouté qu’il était en contact avec 600 citoyens canadiens, résidents permanents et membres de leurs familles sur le territoire.

À voir en vidéo

You May Also Like

More From Author