découvrez la chanson du Luxembourg, interprétée en français !

3 min read
Crédits photo : YouTube

Une concurrente qui pourrait faire de l’ombre à Slimane. Pour la première fois en 31 ans, le Luxembourg va faire son grand retour à l’Eurovision pour la prochaine édition du concours de chansons, qui se déroulera du 7 au 11 mai à Malmö, en Suède, un an après la victoire historique de Loreen avec son tube “Tattoo”. En effet, cela faisait depuis 1993 que le pays frontalier de la France n’avait pris part à l’événement, qui a pris depuis une aura d’envergure internationale avec 200 millions de téléspectateurs au rendez-vous chaque année. Membre fondateur de l’Eurovision en 1956, le Luxembourg avait décidé de jeter l’éponge à la suite de l’instauration d’une règle excluant les six derniers du classement (rapidement abandonnée) puis par manque de budget. « Le pays a l’un des palmarès les plus réussis du concours avec 5 victoires au cours des trois premières décennies de la compétition seulement. Nous sommes impatients de travailler avec RTL pour son retour lors du plus grand événement musical en direct au monde en 2024 » se félicitait Martin Österdahl, le chef exécutif de l’Eurovision, lors de l’annonce l’été dernier.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“C’est une belle revanche”

Contrairement à la France, qui a désigné Slimane comme représentant sur décision de la délégation tricolore emmenée par Alexandra Redde-Amiel, l’organisation luxembourgeoise a décidé de procéder à une sélection télévisée. Huit artistes se sont affrontés depuis la Rockhal, une salle située à Esch-sur-Alzette, fin janvier dans l’émission “Luxembourg Song Contest”, avec un seul objectif : convaincre le jury et le public appelé à voter qu’ils méritent de décrocher leur ticket pour l’Eurovision 2024. Si la lutte a été serrée, c’est finalement la jeune Tali, 23 ans, qui a décroché la victoire avec sa chanson “Fighter” ! La chanteuse a notamment convaincu sept des huit jurys internationaux avec ce titre pop rythmé – très Jennifer Lopez dans l’esprit – qui mélange le français et l’anglais. « Faire une carrière est difficile, j’ai déjà essuyé beaucoup de refus. C’est une belle revanche » a réagi la gagnante, qui exerce le métier de coach vocal et a déjà brûlé les planches dans les comédies musicales “Les Misérables” ou “Un violon sur le toit”. Après un premier EP en 2021, elle prépare actuellement son premier album.

Avec sa performance endiablée capitalisant sur une chorégraphie des plus sensuelles, Tali espère démontrer au public européen qu’elle ne compte pas faire de la figuration lors des demi-finales du concours. Elle promet d’ailleurs de ramener ses danseurs avec elle ! « Ça va être le show. Ils me donnent tellement d’énergie sur scène » a-t-elle indiqué devant le parterre de journalistes. Consciente des attentes qui pèsent sur ses épaules, la popstar luxembourgeoise ne veut pas se mettre de pression : « La vie, c’est avant tout se connecter avec les gens. Il faut toujours garder les pieds sur terre. Ces choses-là peuvent vite monter à la tête ». Bonne chance à elle pour ce marathon qui démarre !

You May Also Like

More From Author