Des plages plus belles qu’à Bali

3 min read

Des plages plus belles qu'à Bali - Ce pays s'ouvre au tourisme et les chanceux y découvrent un paradis vierge

Préservé des touristes, ce pays entend bien attirer les voyageurs ces prochaines années. En attendant, c’est un véritable paradis naturel que découvrent les premiers à s’y rendre.

C’est un paradis encore vierge et méconnu, parcouru par moins de 100 000 touristes chaque année selon les estimations les plus hautes, 10 000 selon d’autres. Il est pourtant situé à quelques encablures de l’un des spots touristiques les plus recherchés de la planète : Bali et ses 6 millions de visiteurs annuels. Loin du surtourisme balinais devenu un véritable fléau pour son écosystème, cette destination mystérieuse commence à peine à s’ouvrir un peu plus aux touristes traditionnels et plus seulement aux aventuriers ! 

Si vous rêvez de plages immaculées, ce pays tout proche mérite de jeter un coup d’oeil approfondi. Avec 15 000 kilomètres carrés seulement, soit à peine la taille de deux départements français, c’est aussi le plus jeune pays d’Asie du Sud-Est, indépendant depuis 2002 après avoir été une colonie portugaise puis avoir connu un conflit meurtrier avec l’Indonésie.

Le Timor oriental, aussi appelé Timor Leste, reste un territoire largement inexploré. Si les infrastructures touristiques sont encore rares, le pays cumule de nombreuses qualités recherchées par les touristes : des plages de sable blanc désertes, des sites de plongée vierges, des randonnées pédestres époustouflantes avec des montagnes pouvant atteindre 3000 mètres et bien sûr une authenticité et une riche culture à découvrir.

Une des expériences à ne pas manquer est ainsi d’assister au lever du soleil sur le mont Ramelau, qui culmine à 3000 mètres, offrant des vues spectaculaires et un contact privilégié avec la nature. Le Timor-Leste est également une terre riche en histoire et en culture. Ses monuments racontent une histoire fascinante, mêlant influences portugaises et traditions locales.

Les plages préservées sont sans doute l’atout numéro 1. Imaginez-vous plonger dans des eaux cristallines, explorer des fonds marins encore intacts, ou simplement vous détendre sur des plages vierges où le temps semble s’être arrêté. L’île de Jaco, en particulier, promet une expérience balnéaire inoubliable avec ses plages de sable fin presque sans personne et ses eaux turquoise. Les spots de plongée avec leurs récifs coraliens et leur faune marine préservée promettent aussi de devenir des références ces prochaines années si le Timor-Leste atteint son objectif d’attirer davantage de touristes.

Le pari est lancé. De premiers voyagistes se lancent ainsi à l’aventure depuis quelques mois comme le Français Nomade-Aventure qui propose par exemple un voyage mêlant randonnées, visite de la capitale Dili et excursions en bateau à la rencontre des pêcheurs timorais. La meilleure période pour visiter le Timor-Leste est à l’été, de juin à octobre, lorsque le climat est le plus favorable pour explorer toutes ces merveilles naturelles. Ce pays offre une opportunité unique de découvrir un paradis encore intact, loin du tourisme de masse. Pour les voyageurs en quête d’authenticité et de beauté naturelle, le Timor-Leste est sans aucun doute une destination à considérer ces prochaines années. Reste à sauter le pas et à faire partie des courageux pionniers qui visiteront le pays cette année…

You May Also Like

More From Author