Desjardins commence à verser les indemnités aux victimes de vol d’identité

Les indemnités aux clients de Desjardins victimes de vol d’identité ont commencé à être versées mardi. Les premiers paiements ont été émis par virement Interac et d’autres seront envoyés par la poste d’ici jeudi. Voici quelques éléments pour vous aider à y voir plus clair.

De quoi s’agit-il ? 

Dans le cadre de l’action collective liée au vol de données de Desjardins révélé en 2019, les clients de l’institution dont la demande de réclamation pour « vol d’identité » a été approuvée commencent à recevoir leurs indemnités. Environ 28 300 personnes sont concernées.

« Le montant versé par l’administrateur est d’un maximum de 1000 $, comme indiqué au protocole d’entente. Il s’agit d’un montant forfaitaire qui est le même pour tout le monde », souligne Jean-Benoît Turcotti, porte-parole de Desjardins. Dans les faits, le montant exact versé est plutôt de 935,45 $, selon un agent de la firme RicePoint – l’administrateur indépendant chargé de la distribution des sommes – contacté par Le Devoir. 

Pourquoi le montant est-il de 935,45 $ plutôt que de 1 000 $ ? 

Le montant versé aux réclamants est calculé au prorata du nombre de demandes, selon les explications obtenues par Le Devoir auprès d’un agent de RicePoint. Ainsi, l’enveloppe d’indemnité de 27 millions $ réservée pour la première année de réclamation a été divisée par le nombre de personnes qui ont demandé et qui étaient admissibles à la compensation. Cela porte le montant à environ 954 $ par personne. Or à cela, il faut aussi soustraire un montant de 2 %, destiné au Fonds d’aide aux actions collectives. Le montant final est donc de 935,53 $ par réclamant.

Comment faire pour toucher cette indemnité ? 

Attention : toutes les communications de virement Interac ont été effectuées par courriel. Aucun « texto » n’a été envoyé.

Pour toucher votre dû, vous devez répondre correctement à l’une des trois questions de sécurité qui ont été présentées au moment de la soumission de votre réclamation. Cette réponse ne peut être composée que de lettres et de chiffres. Il ne peut pas y avoir d’accents, d’espaces ou de symboles. 

Si vous entrez trois fois la mauvaise réponse, votre paiement sera bloqué.

 

Notez qu’aucune autre information que la réponse à votre question de sécurité ne vous sera demandée. La procédure est identique à celle habituelle pour l’encaissement d’un virement Interac par courriel.

Que faire si vous avez oublié la réponse à votre question de sécurité ?

Si vous ne vous souvenez plus de la réponse à votre question de sécurité, il vous faudra contacter la firme RicePoint au 1-888-886-7164. Dans le courriel confirmant votre admissibilité à l’indemnité pour vol d’identité, vous devez avoir reçu un numéro de réclamation. Ayez-le en main pour identifier auprès de l’agent de RicePoint, qui vous expliquera la marche à suivre. 

Un nouveau virement électronique ou un chèque vous sera ainsi envoyé d’ici la fin du mois de mars 2024.

D’ailleurs, vous n’avez pas besoin d’épuiser vos trois tentatives de réponse à la question de sécurité pour appeler un agent de RicePoint, précise M. Turcotti, de Desjardins. Vous pouvez le faire d’emblée pour éviter d’attendre un autre paiement.

Est-il trop tard pour faire une réclamation ? 

Il est encore temps de le faire. Les personnes qui ont subi un vol d’identité peuvent soumettre une réclamation jusqu’au 20 octobre 2025, avec trois périodes de paiements émis avant le 18 janvier des années 2024, 2025 et 2026. Pour vérifier si vous êtes admissible et pour faire une demande, vous pouvez consulter  le site web officiel du règlement Desjardins.

Notez qu’il est trop tard pour faire une réclamation pour « perte de temps ». Ces indemnités, d’un montant maximal de 90 $ par client touché, ont été distribuées en juillet dernier. 

À voir en vidéo

You May Also Like

More From Author