Deux Français tués en Ukraine, le quai d’Orsay dénonce la “barbarie russe”

3 min read

Deux Français tués en Ukraine, le quai d'Orsay dénonce la "barbarie russe"

Deux Français qui se trouvaient en Ukraine pour une mission humanitaire, ont été tués dans une attaque russe jeudi 1er février.

Deux humanitaires français ont été tués jeudi 1er février lors d’une attaque de drones russes à Beryslav, près de Kherson, au sud de l’Ukraine, ont annoncé les autorités locales selon TF1. Trois autres personnes ont été légèrement blessées. Emmanuel Macron a fait part de son indignation dans un post sur X, qualifiant l’attaque de “lâche et indigne”. Ce vendredi 2 février, Stéphane Séjourné, ministre des Affaires étrangères, a dénoncé la “barbarie russe” avant d’adresser ses pensées aux victimes et à leurs proches.Les deux victimes étaient présentes dans cette ville de 12 000 habitants avant la guerre et située près de la ligne de front sur la rive nord du fleuve Dniepr, dans le cadre d’une mission menée par une organisation humanitaire basée en Suisse et qui fournit une assistance aux civils présents en premières lignes de la guerre. La police nationale ukrainienne a annoncé sur Telegram avoir ouvert une enquête pour violation des lois de la guerre.

Ce vendredi, la Cour internationale de justice (CIJ), le principal organe judiciaire des Nations unies, doit statuer sur sa compétence à juger une affaire portée par l’Ukraine juste après l’invasion russe en 2022. Kiev accuse Moscou d’avoir invoqué à tort un génocide dans l’Est russophone de l’Ukraine pour justifier l’invasion, relève 20 minutes. L’Ukraine avait saisi la CIJ, “niant catégoriquement” cette accusation. En mars 2022, la Cour s’est rangée du côté de l’Ukraine, mais la Russie, pour qui la juridiction qui tranche les différends entre pays n’est pas compétente pour juger ce genre d’affaire, s’est opposé au verdict. En septembre 2023, Anton Korynevych, représentant de l’Ukraine auprès de la CIJ, avait déclaré que “chaque missile que la Russie tire sur [les villes ukrainiennes], elle le fait au mépris de cette Cour”. Le conflit qui s’éternise depuis bientôt deux ans, aurait fait 500 000 morts et blessés, selon des officiels américains, révèle Libération

You May Also Like

More From Author