deux otages libérés à Gaza, la fin des négociations sur un accord ?

3 min read

Guerre Israël-Hamas : deux otages libérés à Gaza, la fin des négociations sur un accord ?

Israël annonce avoir libéré deux otages du Hamas dans la nuit du 11 au 12 février lors d’une opération menée à Rafah, où est réfugiée la majorité des Palestiniens. Le Hamas dénonce une offensive qui a fait “environ 100 morts”.

Deux nouveaux otages du Hamas ont été libérés. Les libérations ont eu lieu dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 février lors d’une “opération conjointe entre Tsahal, le Shin Beth (Sécurité intérieure) et la police israélienne” menée à Rafah. Les personnes libérées sont deux hommes, “Fernando Simon Marman, 60 ans, et Louis Har, 70 ans” qui avaient été enlevés dans le kibboutz Nir Yitzhak lors de l’attaque conduite par le Hamas en Israël le 7 octobre. Les deux hommes “sont en bonne condition médicale” selon le communiqué des services israéliens et ont été pris en charge à l’hôpital de Sheba, à Ramat Gan, “dans un état stable” a précisé Arnon Afek, directeur général associé de l’hôpital.

Israël se réjouit de l’opération nocturne menée à Rafah et de la libération des otages, mais le Hamas dénonce de son côté une attaque qui a fait “environ 100 morts” palestiniens. Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou a demandé à l’armée israélienne de préparer une offensive sur Rafah, le poste-frontière avec l’Egypte où se réfugie la majeure partie des 1,4 million de Palestiniens depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas selon l’ONU. Mais Tsahal assure que son opération ne s’inscrit pas dans cette offensive et visait la récupération d’otages. Plusieurs Etats ont mis en garde contre la “catastrophe humanitaire” qu’entrainerait une attaque sur la ville surpeuplée considérée par Benyamin Nétanyahou comme le “dernier bastion” du Hamas. Le Premier ministre israélien a promis qu’un “passage sécurisé [sera assuré pour] la population civile pour qu’elle puisse quitter” Rafah sur la chaine américaine ABC. Le président américain Joe Biden a de son côté appelé son allié à garantir “la sécurité de la population palestinienne”.

Encore 130 otages retenus selon Israël

Alors que des négociations sont en cours entre Israël et le Hamas pour essayer de trouver un nouvel accord sur une trêve et la libération des derniers otages, le Hamas a prévenu le 11 février que l’offensive envisagée et préparée par Israël “torpillerait” tout accord. Selon le groupe islamiste, au pouvoir à Gaza, une série de frapes israéliennes lancées contre Rafah a fait plus de 50 morts en touchant une dizaine de maisons et trois mosquées dans différents secteurs de Rafah.

Le sort des otages continue d’inquiéter. Environ 250 personnes ont été enlevées en Israël le 7 octobre dernier et 105 otages ont été libérés en échange de 240 prisonniers palestiniens lors d’une semaine de trêve négociée en novembre. Après la libération des deux otages dans la nuit du 11 au 12 février, 130 personnes sont toujours retenues par le Hamas dont 29 qui seraient mortes selon les estimations d’Israël. 

You May Also Like

More From Author