Donald Trump déjà certain de gagner les primaires républicaines ?

3 min read

Élections américaines : Donald Trump déjà certain de gagner les primaires républicaines ?

L’annonce du candidat Ron DeSantis de se retirer des élections de la primaire républicaine pourrait ouvrir la voie de la victoire à l’ancien président américain.

Le 16 janvier 2024 a marqué l’ouverture des élections de la primaire républicaine aux Etats-Unis. Depuis 1972, la tradition veut que l’État de l’Iowa dans le nord des Etats-Unis soit le point de départ de cette première étape des élections présidentielles américaines. Remporter la primaire républicaine dans cet Etat importe davantage au niveau symbolique que stratégique. En effet,  l’Iowa étant un Etat assez petit (entre 100 000 et 110 000 personnes sont allées voter selon Le Monde) les résultats permettent avant tout d’obtenir une idée pour la suite du déroulement des primaires.

La victoire de Donald Trump dans cet Etat du Midwest avec 51% donnait donc le ton. Ses principaux concurrents, Ron DeSantis et Nikki Haley avaient respectivement obtenu 21,2% et 19,1% des voix. Prochaine étape de la primaire républicaine : l’État du New Hampshire où le jour du vote est fixé au 23 janvier 2024. Mais ce dimanche 21 janvier, le candidat Ron DeSantis a annoncé son retrait des élections. Le gouverneur de Floride a également ajouté lors de son annonce publiée via une vidéo sur X qu’il soutiendrait Donald Trump pour la suite des élections. Dans cette vidéo, l’ancien candidat explique : “Je ne peux pas demander à nos bénévoles de donner de leur temps et de leur argent si nous n’avons pas un chemin clair vers la victoire”. Et d’ajouter : “Il est clair selon moi que la majorité des électeurs républicains de la primaire veulent donner une autre chance à Donald Trump”. Si Ron DeSantis s’était placé comme premier rival de Donald Trump pour les primaires républicaines, sa campagne a perdu petit à petit son dynamisme.

Son retrait signifie que Nikki Haley est dorénavant l’unique candidate face à l’ancien président pour le reste de la primaire. Pour l’heure, les sondages donnent l’avantage à Donald Trump pour le scrutin de ce mardi dans le New Hampshire. Un sondage de l’Université de Suffolk/NBC10 Boston révèle que l’ancienne gouverneure de la Caroline du Sud n’obtient que 36% des intentions de vote contre 55% pour M. Trump. Si l’écart apparaît important, la candidate reste déterminée à convaincre le plus d’électeurs possible, notamment chez les indépendants et les modérés. A ce jour, tous les sondages sont favorables à Donald Trump, immense favori pour l’investiture républicaine. Les chiffres laissent à penser que le duel Donald Trump – Joe Biden à la présidentielle se rapproche, à nouveau.

You May Also Like

More From Author