“En 2024, je n’ai rien de prévu, ni album ni tournée”

3 min read
Crédits photo : Julien Mignot

Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Quel bilan fais-tu de ton année 2023 ?
Alors, mon bilan, c’est que je me suis éclaté en vrai ! Ma première pensée c’est ça. Je suis soulagé de ne plus être en tournée. C’était important de faire des choix qui me permettent d’avoir une vie plus équilibrée. Je me suis éclaté parce que j’ai fait des duos avec des gens que j’aime réellement (sur l’album “A 2 à 3”, ndlr).

« Je suis soulagé de ne plus être en tournée »

Ça change beaucoup de choses ?
C’est dans la lignée quand même de ce que je peux faire pour les autres. Sauf que là, il faut que je m’inscrive vraiment dedans. Il faut trouver un vrai alliage entre la personne que j’ai en face de moi et ma musique. J’ai adoré faire ça. C’est ce qu’il y a de plus exaltant, travailler avec quelqu’un d’autre, c’est un truc que j’aime vraiment faire. Je dois m’adapter, je dois suivre des routes qui ne sont pas les miennes, des méthodes qui ne sont pas les miennes. C’est ça que j’aime car ça me fait progresser, ça me bouscule et je me sens bien comme ça. Mon bilan est positif parce que j’ai vraiment le sentiment d’avoir progressé. Et ça, c’est ce qu’il y a de plus exaltant !

Quelles sont tes envies pour 2024 ?
Je suis incapable de te dire. Je n’ai rien de prévu ! J’ai des chansons que je dois faire pour d’autres gens avec plaisir. Mais rien de plus… Ni tournée ni album. Je ne suis pas là-dedans. Je continue de créer mais sans objectif.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

« Je vais faire des chansons pour d’autres gens »

Ça fait du bien ?
Ah oui c’est un plaisir. Moi, mon objectif c’est d’avancer. De pas refaire les choses que j’ai déjà faites, de progresser, d’être meilleur en réalisation, en écriture. Et ça c’est infini. Mais en effet, je n’ai pas d’échéance. Je n’ai pas de producteur qui attend quoi que ce soit de moi. Je suis réellement libre. C’est un vrai luxe. La liberté, c’est un luxe. C’est la base de mon quotidien et c’est pour ça que je me sens bien.

Tu penses à remonter sur scène quand même ou tu fais un petit rejet ?
Je n’ai pas de rejet, j’adore la scène. Les gens qui m’ont vu sur scène savent que c’est un truc qui me passionne et me rend très heureux. Mais il y a un temps pour tout. Il y a un équilibre à trouver. Ma famille a changé… Ça c’est le perso donc ça ne regarde pas trop les gens, dans le sens où ils s’en foutent, mais je suis obligé d’en parler parce que c’est ma vie et ça détermine des choix. Je reviendrai sur scène je pense mais je n’ai aucun planning. J’ai au moins deux-trois ans sans tournée, et ça aussi c’est un luxe.

Tu n’écris donc pas en pensant à une tournée potentielle ?
Non, mais même avant. Je ne pensais pas à ça, je pensais vraiment à la chanson. Sur les tournées, je me donne la liberté de les changer, de les tordre un peu mais j’ai toujours pensé à l’album d’abord.

You May Also Like

More From Author