et Samsung relança le smartphone de l’année

13 min read

Test du Samsung Galaxy S24 Ultra : et Samsung relança le smartphone de l'année

Samsung mise à fond sur l’intelligence artificielle pour son Galaxy S24 Ultra. Nous avons pu tester ce dernier pour vérifier si ce dernier est bien le digne héritier du “smartphone de l’année 2023”.

Le futur de nos smartphone serait-il basé sur l’intelligence artificielle ? Si Google a notamment misé à fond sur l’IA pour ses derniers Pixel 8 et Pixel 8 Pro, cette nouvelle mouvance semble encore peu développée chez les autres marques (en attendant Apple ?). Pourtant, Samsung décide lui aussi de miser sur l’intelligence artificielle avec sa propre solution baptisée “Galaxy AI” afin de promouvoir ses nouveaux Galaxy S24, S24+ et S24 Ultra.

Fort de posséder le statut du “meilleur smartphone de l’année” en 2023, Samsung lance donc un S24 Ultra qui reprend les caractéristiques de son prédécesseur tout en améliorant quelques points et en y ajoutant son intelligence artificielle. Mais cela est-il suffisant pour reproduire la magie de l’année passée ? C’est ce que nous allons voir avec ce test du Samsung Galaxy S24 Ultra.

Le récap de notre test du Samsung Galaxy S24 Ultra
  • L’un des meilleurs écrans jamais vus sur un smartphone.
  • Des performances toujours excellentes que ce soit pour la photo, la vidéo ou le jeu vidéo.
  • Une très bonne autonomie qui permet d’utiliser le S24 Ultra pendant plus d’une journée.
  • “Galaxy AI” est très gadget mais également pas encore au point.
  • La charge à 45 W qui pourrait largement être améliorée.

Un design qui frôle la perfection

Pour le design du Samsung Galaxy S24 Ultra, le constructeur coréen s’est d’abord basé sur son prédécesseur tout en améliorant plusieurs points. Le smartphone dispose donc d’un écran entièrement plat de 6,8 pouces aux bords très droits qui tranchent avec le reste de l’industrie. L’écran du S24 Ultra dispose de bords totalement symétriques dont “l’harmonie” n’est bousculée que par la présence de la caméra selfie présente au centre supérieur du téléphone.

Les tranches du Samsung Galaxy S24 disposent des boutons de volume et d’alimentation présentés côte à côte. Grande nouveauté cette année : ces tranches disposent désormais d’un revêtement en titane, ce qui n’est pas sans rappeler l’iPhone 15 Pro Max d’Apple. Samsung semble cependant en avance sur le sujet puisque les bords du S24 ne retiennent que très peu les traces de doigt contrairement au fer de lance d’Apple.

Le dos sur Samsung Galaxy S24 Ultra est… Plat. Dans tous les sens du terme. Ce dernier ne fait pas vraiment preuve d’originalité ou extravagance dans son design et se contente d’une dalle sur laquelle repose les capteurs photos et logo de la marque. Nous pensons qu’il faudrait vraiment un petit lifting du bloc photo d’ici les prochaines générations, notamment pour éviter que le smartphone ne soit bancal lorsqu’on l’utilise sur une surface plane.

Le bas du Samsung Galaxy S24 Ultra est là où vous trouverez le stylet S-Pen inclut avec le téléphone, le port USB-C, le tiroir à carte SIM et l’unique haut parleur du téléphone qui galère beaucoup pour parvenir à restituer un son de bonne qualité.

Pour peu que l’on apprécie les smartphones à gros gabarit, la prise en main du Samsung Galaxy S24 Ultra est très appréciable au quotidien. Son cadre en titane est agréable au toucher et le smartphone tient bien en main. Qui dit gros gabarit dit cependant un poids assez imposant. Le passage au titane n’a pas vraiment allégé le téléphone phare de Samsung puisque le S24 Ultra pèse près de 232 grammes (soit 0,2 de moins que pour le S23 Ultra). Autant vous dire qu’il faut disposer de poches suffisamment profondes pour pouvoir y loger l’appareil.

Samsung s’y connait en écrans et le prouve

Abordons l’écran du Samsung Galaxy S24 Ultra. La firme annoncé avoir travaillé ce dernier pour proposer une dalle Dynamic AMOLED avec un taux de rafraichissement adaptatif de 120 Hz et 2600 nits de luminosité maximale. Cette dernière donnée représenté une évolution de près de 850 nits par rapport à la génération précédente qui excellait déjà dans ce domaine.

Cela se ressent à l’usage : l’écran du Samsung Galaxy S24 Ultra est beau, somptueux, magnifique, ajoutez l’adjectif que vous désirez. Que vous utilisiez le smartphone en plein soleil ou dans un endroit particulièrement sombre, vous ne manquerez jamais de lisibilité pour vos contenus affichés. Vos yeux ne risqueront pas non plus d’être éblouis grâce à la gestion automatique de l’écran qui répond instinctivement selon la luminosité ambiante de votre pièce et l’heure à laquelle vous utilisez le téléphone.

Samsung a également bien travaillé la colorimétrie de l’écran du S24 Ultra. Les rendus sont riches en détails et en contrastes et vos contenus affichés semblent plus beaux que jamais. Le smartphone propose également deux modes d’écran selon vos préférences :

  • Mode vif, qui accentue davantage sur les tons chauds ou froids.
  • Mode naturel, plus fidèle à la réalité.

Par défaut, l’écran du Samsung Galaxy S24 Ultra s’affiche en qualité FHD+ avec une résolution de 2340 x 1080 pixels. Si cela est déjà largement suffisant pour un usage quotidien, il est toujours possible de passer en QHD+ pour gagner en qualité, mais au détriment d’un peu d’autonomie.

Petite cerise sur la gâteau : l’écran du Samsung Galaxy S24 Ultra est une petite merveille en matière d’anti-reflets. Le smartphone de Samsung ne réfléchit que très peu les lumières pour garder l’écran aussi noir que possible. Quel dommage que la firme n’ait pas davantage communiqué dessus !

Des performances au rendez-vous

Le Samsung Galaxy S24 Ultra est le seul de sa gamme à bénéficier d’une puce de chez Qualcomm en Europe. Une décision qui aura fait couler beaucoup d’encre depuis la sortie des Galaxy S22 et leurs puces Exynos bridées par rapport à leurs équivalents à l’international.

Samsung a donc pris la décision de n’équiper que son téléphone le plus onéreux avec un Snapdragon 8 Gen 3 qui est l’un des processeurs les plus puissants sur le marché. A l’usage, ce dernier fait évidemment des merveilles : les applications très fluides, s’ouvrent et se ferment rapidement et sans aucun ralentissement. Il est possible de disposer de multiples applications en même temps sans que le Galaxy S24 Ultra ne souffre de freezes ou de chauffe.

Les jeux gourmands en ressources comme Genshin Impact ou Honkai : Star Rail se lancent automatiquement en qualité “haute” avec 30 FPS pour économiser la batterie et ne pas trop solliciter le processeur. Il est cependant possible de pousser les graphismes à fond et de passer à 60 FPS sans que cela n’impacte en mal votre expérience de jeu. Les deux titres tournent de façon très fluide et nous n’avons ressenti aucune chauffe du téléphone malgré de longues sessions.

Galaxy AI : une vraie nouveauté indispensable ?

Samsung a beaucoup communiqué autour de “Galaxy AI”, sa solution d’intelligence artificielle intégrée au sein de ses nouveaux smartphones haut de gamme. Cette galaxie de fonctionnalités s’articule autour d’options qui permettent de faciliter le quotidien ou de gagner en productivité. Voici les différents usages que nous avons pu essayer durant notre semaine de test :

La traduction instantanée : disponible au sein des appels et SMS, cette fonction assez bluffante permet de traduire automatiquement les échanges entre vous et votre interlocuteur. Par SMS, il faut avouer que l’option est bluffante et permet de tenir parfaitement de longues conversations en plusieurs langues.

Les styles d’écriture : fonctionnalité aussi incongrue qu’efficace, elle vous permet de proposer différents styles de rédaction pour vos SMS. Cela permet notamment de rendre une conversation plus polie ou, au contraire, plus détendue, mais également de rédiger de façon professionnelle sans se prendre la tête avec des tournures de phrase.

La restranscription d’audio : certainement la fonctionnalité AI qui nous a le plus déçu. Testé au sein de plusieurs réunions ou échanges, cette option devait nous permettre de mettre à l’écrit des audios enregistrés avec le S24 Ultra. Malheureusement, les résultats obtenus sont beaucoup trop approximatifs, et le téléphone invente même plusieurs interlocuteurs lors de nos tests en solo.

Le résumé d’audio : si la retranscription des enregistrements audio laisse franchement à désirer, ce n’est étonnamment pas le cas pour les résumés réalisés à partir de ces derniers. Le S24 Ultra a su synthétiser nos différents échanges et réunions et à les mettre en forme selon les différents sujets évoqués.

Les retouches photo : peut-être le volet le moins impressionnant du fait qu’on le retrouve déjà beaucoup au sein des téléphones de Google. Samsung a cependant travaillé son sujet et les améliorations photo via IA sont assez convaincantes. On regrettera cependant la fameuse “gomme magique” supposée supprimer des objets indésirables d’une photo et qui se révèle bien moins précise que sur les Google Pixel.

La recherche en entourant un objet : au centre même de la communication de Samsung pour ses S24, cette option permet d’effectuer une recherche Google Lens en entourant un sujet sur votre écran. Rien à redire là dessus : notre S24 Ultra répondait parfaitement pour entourer les objets désirés et effectuer des recherches.

Le résumé de pages web : bien que liée au navigateur de Samsung, cette option s’avère assez bluffante et résume parfaitement les différents articles que nous avons pu consulter. Il est également possible de les traduire dans d’autres langues.

Des photographies encore plus réussies

Peu de changements à noter du côté des capteurs photo du Samsung Galaxy S24 Ultra à l’exception d’une amélioration des zooms de nuit et d’un nouveau capteur optique x5 qui vient remplacer le x10 présent sur le S23 Ultra. Samsung défend notamment ce choix en arguant que les utilisateurs utilisent davantage le premier au détriment du second.

De jour ou lorsque les conditions sont bonnes, il n’y a presque rien à redire. Les clichés réalisés avec le Samsung Galaxy S24 Ultra sont excellents. Le capteur de 200 Mpx parvient à capturer de nombreux détails et offrir un piqué plus que satisfaisant sur nos prises de vue. On observera tout de même des couleurs encore un peu trop vives, mais il s’agit d’un détail inhérent au traitement numérique de chez Samsung et dont la marque semble ne pas vouloir se défaire. On pourra cependant noter une plage dynamique un peu en retrait lors de certains contrejours (les arbustes aux premiers plans sont bien plus sombres que dans la réalité).

Le zoom x5 optique est également une franche réussite. Ce dernier parvient à cropper dans l’image sans perte de qualité et à restituer les plus petits détails sans observer de bruit numérique sur les clichés effectués. Samsung a certainement fait le bon choix en optant pour ce dernier en lieu et place du zoom optique x10. En étant très tatillon, on pourra éventuellement observer quelques légers flous sur les bords de certains objets lors du zoom x5.

De nuit, les résultats restent très bons. Là où de nombreux smartphones voient leur qualité photo s’estomper, les détails s’étioler et les apparitions de halos et traits lumineux plus fréquentes, le Samsung Galaxy S24 Ultra s’en tire avec les honneurs. Le smartphone parvient à capturer de nombreux détails et ne perd presque pas en qualité malgré l’absence de lumière. L’utilisation du “mode nuit” permet de réduire le halo autour des sources lumineuses comme les lampadaires afin de leur donner un bien meilleur rendu. Comble du bonheur : il ne prend à peine qu’une seconde pour s’activer.

Une autonomie impressionnante pour une recharge… Existante ?

Le précédent S23 Ultra s’imposait déjà comme un champion de l’autonomie à sa sortie. Nous avons donc voulu tester le Samsung Galaxy S24 Ultra pour vérifier si la firme coréenne avait continué sur cette lancée et proposé smartphone puissant et capable de tenir longtemps.

Débranché à 8h le matin, notre exemplaire du Samsung Galaxy S24 Ultra aura vécu une journée assez lambda avec des messages envoyés et reçus, des réseaux sociaux, des photographies et vidéos réalisées, quelques streams Twitch visionnés et un peu de jeu vidéo sur Genshin Impact. A la fin de notre journée, le S24 Ultra affichait toujours 54% vers 18h. Voilà de quoi tenir pendant près d’une journée et demie avant de passer par une recharge. Un excellent score qui permet au smartphone d’être l’un des meilleurs du marché sur cette catégorie.

Côté recharge, nous sommes en revanche moins enthousiastes. Samsung continue de se cantonner au 45 W pour la recharge de ses smartphones haut de gamme. Si cela reste meilleur que pour le S21 Ultra qui était bloqué à 25 W ou du Google Pixel 8 avec ses 27 W, nous sommes encore loin d’autres constructeurs qui peuvent désormais proposer du 120 W sur certains de leurs produits. En l’état, et avec un chargeur adéquat, le Samsung Galaxy S24 Ultra est capable de se recharger entièrement en 66 minutes.

Une connectivité Wifi 7 et des communications efficaces

Nous avons pu essayer le Samsung Galaxy S24 Ultra comme smartphone principal pendant un peu plus d’une semaine. Nous n’avons rencontré aucun souci de connexion ou de communication durant nos tests, qu’il s’agisse d’un réseau mobile 4G/5G ou avec le Wifi (d’autant que le S24 Ultra est déjà compatible avec les réseaux Wifi 7).

Avant d’être une machine blindée d’intelligence artificielle, le Samsung Galaxy S24 Ultra est un téléphone. Nous avons pu essayer ce dernier pour passer de multiples appels durant lesquels nos conversations restaient claires et limpides même en présence de nombreux bruits parasites comme de la circulation.

Notre conclusion au test du Samsung Galaxy S24 Ultra

Passé l’effet de surprise de la précédente génération, ce Samsung Galaxy S24 Ultra frôle la perfection. Doté d’excellentes performances pour le jeu et les applications, le smartphone haut de gamme de Samsung reste un incontournable pour la prise de photos et de vidéos tout en arborant l’un des meilleurs écrans du marché. Ajoutez à cela un design original et une excellente autonomie et vous obtenez toutes les bonnes raisons de faire l’acquisition du S24 Ultra.

L’ajout de “Galaxy AI” reste cependant peu convaincant et ne constitue pas, selon nous, une raison suffisante pour craquer sur le S24 Ultra plutôt que sur son prédécesseur qui reste toujours aussi excellent aujourd’hui. Il suffirait pourtant à Samsung d’améliorer sa recharge rapide pour disposer du smartphone ultime sous Android.

You May Also Like

More From Author