Fabien Roussel (PCF) ministre de Gabriel Attal ? C’est oui si le Premier ministre se plie à quelques conditions

3 min read

Fabien Roussel (PCF) ministre de Gabriel Attal ? C'est oui si le Premier ministre se plie à quelques conditions

Le patron des communistes ministre d’Emmanuel Macron et de Gabriel Attal ? Sans blaguer, Fabien Roussel ne balaie pas l’hypothèse.

Cela pourrait être la plus grosse surprise de ce remaniement, du quinquennat et probablement de la vie politique de ces 50 dernières années : l’entrée au gouvernement de Gabriel Attal et d’Emmanuel Macron du patron des communistes. Fabien Roussel, ministre d’un gouvernement de centre-droit ? L’ancien candidat du PCF à la présidentielle ne ferme pas la porte. Interrogé sur France Info ce jeudi 11 janvier, alors que le remaniement se peaufine à l’Elysée et à Matignon, il a eu ces mots : “Je répondrai toujours à une demande qui va dans le sens de la défense de l’intérêt du pays, des travailleurs”. Et de rappeler que “les communistes ont participé à la reconstruction de la France en 45, avec De Gaulle qui n’était pas de notre bord politique”.

“Si aujourd’hui il y avait sur la table un programme qui met au coeur le progrès social, l’ambition collective pour le pays… S’il y avait un gouvernement qui dit ‘oui, on va faire les investissements publics colossaux pour les services publics, pour reconstruire la France du travail”, a-t-il avancé, semblant poser des conditions. “Ne pensez-vous pas que l’état dans lequel est le pays, avec cet appauvrissement des travailleurs ne nécessite pas de voir grand, d’ouvrir grands les bras ? De ne pas avancer avec des œillères ?”

Fabien Roussel, qui connait un peu Gabriel Attal pour l’avoir invité à débattre à la Fête de l’Huma en 2022, envoie un message à Matignon, qui ne sera pas dupe du coup de com’. Le patron des communistes n’envisage pas réellement d’entrer au gouvernement, mais s’amuse avec ces propos malicieux à s’annoncer comme un interlocuteur sans à priori. Le secrétaire national du PCF et député du Nord précise dans son intervention qu’il ne pourrait pas entrer dans un exécutif qui ne reviendrait pas sur la réforme des retraites, ajoutant qu’il ne se faisait “pas d’illusion”. “A un moment ça coince. Gabriel Attal est ministre sous Macron depuis 6 ans. […] Les gouvernements qui se sont succédé ont été des gouvernements qui ont fait du mal à la France”, a-t-il ajouté.

You May Also Like

More From Author