Face à des pertes qui s’aggravent, Take-Two prévoit un nouveau programme de réduction des coûts – Actu

3 min read

Après avoir déjà essuyé une perte nette d’un milliard d’euros au dernier exercice fiscal, Take-Two se prépare à une perte au moins aussi élevée pour l’exercice clos le 31 mars 2024. Sur la période avril/décembre 2023, le groupe cumule déjà une perte opérationnelle de 815 millions d’euros, deux fois plus sévère qu’un an plus tôt au même stade. Grand Theft Auto V et Red Dead Redemption 2 continuent d’aligner les millions chaque mois, mais Take-Two est devenue une entreprise bien plus grande et coûteuse depuis l’acquisition de Zynga, une opération qui a fait bondir l’effectif du groupe de 6 042 à 8 894 personnes en l’espace d’un an. Depuis, le mobile est devenu une plateforme majeure pour Take-Two. Sur l’année fiscale en cours, c’est même lui qui enregistre les plus gros revenus (2,3 milliards d’euros) devant les consoles (2 milliards d’euros) et le PC (486 millions d’euros).

Mais depuis bientôt deux ans, les pertes nettes racontent une autre facette de cette croissance soudaine. Après avoir déjà mené un programme de réduction des coûts en 2023, Take-Two avertit qu’il va donc remettre ça cette année de façon encore plus significative. À en croire le PDG Strauss Zelnick, la réduction des coûts passera par d’autres méthodes que les licenciements. Un discours étonnant quand on vient tout juste d’apprendre qu’un nombre indéterminé de suppression de postes a frappé Visual Concepts Austin. Mené début 2023, le précédent programme de réductions des coûts avait d’ailleurs déjà débouché sur des licenciements, notamment chez Private Division.

« Je voudrais simplement faire remarquer que notre plus gros poste de dépenses est en fait le marketing. Nous pensons pouvoir l’optimiser », note Strauss Zelnick dont on aimerait pouvoir partager l’optimisme. On estime à 5 900 le nombre de licenciements dans l’industrie du jeu vidéo depuis le début de l’année, parmis lesquels 1 900 chez Xbox, Bethesda et Activision Blizzard. « Je pense qu’il est temps de se pencher à nouveau sur l’efficacité et de s’assurer que tout le monde se concentre sur les choses qui comptent vraiment, et seulement sur les choses qui comptent vraiment. »

Outre les 195 millions de GTA5 et les 61 millions de RDR2 qui se passent de commentaires, Take-Two a été pour la première fois depuis longtemps un peu déçu par le démarrage de NBA 2K. NBA 2K24 totalise en effet 7 millions de copies distribuées, quand ses prédécesseurs faisaient au moins 8 millions au même stade. Pendant ce temps, sans doute aidé par la sortie du jeu sur Switch, Borderlands 3 est passé de 18 à 19 millions, même s’il reste loin des 28 millions de Borderlands 2. L’éditeur bouclera l’année fiscale avec WWE 2K24 et Penny’s Big Breakaway chez Private Division. Ce même label prévoit de sortir le prochain Moon Studios, No Rest for the Wicked, au second trimestre 2024, d’abord en accès anticipé sur Steam et par la suite sur PS5 et Xbox Series. Judas et Top Spin 2K25 sont dans les cartons mais sans fenêtre de sortie, contrairement à Grand Theft Auto VI, fébrilement attendu en 2025. Chez Zynga, Game of Thrones : Legends et Star Wars : Hunters sortiront en 2024.

You May Also Like

More From Author