Gabriel Attal souhaite mettre ses troupes en ordre ?

3 min read

Réunion du gouvernement : Gabriel Attal souhaite mettre ses troupes en ordre ?

Gabriel Attal reçoit ce samedi 10 février les membres de son gouvernement, enfin au complet après quasiment un mois de suspense. Au programme : définir les priorités, le calendrier et la méthode.

Après plusieurs semaines d’attente et de nombreux rebondissements ces derniers jours, Gabriel Attal a finalement levé le voile sur son gouvernement. Si les ministres avaient pour la plupart déjà tous été annoncés deux jours après sa nomination à Matignon, les noms des ministres délégués et des secrétaires d’État ont été révélés jeudi soir, mettant fin à un suspense devenu presque cruel. L’équipe étant désormais complète, il va enfin être temps de rentrer dans le vif du sujet. Et quoi de mieux pour se mettre dans le bain qu’une petite réunion d’équipe… un samedi matin ?

Le choix de la date n’est pas anodin. Si les dernières nominations se sont faites attendre, il n’est à présent plus question de perdre une minute ! Baste donc la grasse matinée ou le brunch du week-end ! Mais alors, qu’attendre du séminaire gouvernemental de ce 10 février, annoncé par Matignon vendredi ? L’objectif de ce rendez-vous sera avant tout de définir “les priorités des prochains mois”, affirme dans son communiqué Matignon, mais aussi “le calendrier et la méthode”. Le “séminaire de travail” doit réunir les 35 membres du gouvernement de Gabriel Attal, dont le Premier ministre lui-même, de 10h à 12h.

Dans les grandes lignes, l’exécutif a déjà fait savoir qu’il souhaitait changer de méthode en évitant de multiplier les projets de loi, faute de majorité absolue à l’Assemblée nationale. L’idée sera désormais de privilégier plutôt la voie réglementaire. Si projet de loi il doit y avoir, alors il s’agira de le mettre sur pied, mais en se donnant le temps de le faire judicieusement, souligne Le Figaro, l’idée étant d’éviter de reproduire le psychodrame de la loi immigration. Élections européennes en juin oblige, il sera aussi sûrement question d’éviter les sujets qui fâches dans les prochains mois. Pour autant, Gabriel Attal l’a répété à l’occasion de ses déplacements, il veut avancer sur plusieurs points et rapidement. À noter qu’il semble difficile de laisser tomber un dossier aussi brûlant que celui de la crise des agriculteurs. Par ailleurs, jeudi soir sur France 2, le nouveau Premier ministre a évoqué pêle-mêle l’accès aux soins dans tous les territoires, l’usage des écrans ou encore la mise en place de son expérimentation concernant le logement. Bref, plusieurs sujets qui devraient lui permettre d’occuper médiatiquement le terrain les prochains mois, soit l’idéal dans un contexte de campagne électorale…

You May Also Like

More From Author