Google fait disparaitre une fonction historique de la recherche en ligne

Cependant, Danny Sullivan, le « liaison » de Google sur les réseaux sociaux, a confirmé que cette fonction serait retirée. Selon Sullivan, les liens de cache, accessibles via le bouton « Cache », ne sont plus jugés nécessaires dans le contexte actuel où la fiabilité et la vitesse de chargement des pages web se sont considérablement améliorées.

Des liens de cache enterrés sans fleur ni couronne

« Je sais, c’est triste. Je suis triste aussi », écrit-il sur X/Twitter. « C’était l’une de nos fonctionnalités les plus anciennes. Mais elle était destinée à aider les gens à accéder aux pages à une époque où, souvent, on ne pouvait pas compter sur le chargement d’une page. De nos jours, les choses se sont grandement améliorées. Ainsi, il a été décidé de la retirer ».

Cette décision de Google de supprimer les liens de cache a soulevé une vague de réactions plutôt négatives. Historiquement, cette fonctionnalité ne servait pas uniquement de sauvegarde des pages web, mais elle avait aussi évolué pour devenir un outil polyvalent.

Les professionnels du SEO s’en servaient pour détecter des erreurs sur leurs sites, tandis que les journalistes et les professionnels de l’information l’utilisaient pour vérifier les mises à jour et les modifications de contenu sur les sites web. De plus, dans certaines régions, le cache permettait d’accéder à des sites géobloqués, fonctionnant un peu comme une alternative aux VPN.

Avec la suppression du bouton « Cache », les utilisateurs se retrouvent maintenant face à un menu élargi proposant des informations sur les sites web, sans pour autant inclure l’accès au cache. Danny Sullivan a évoqué la possibilité d’ajouter des liens vers le site Internet Archive à la place des liens de cache dans le futur, même si cette solution semble bien incertaine. Ce service en ligne rencontre déjà des difficultés à faire face à un trafic toujours plus important. Alors si on y ajoute les liens de cache de Google…

Le retrait progressif de ces liens de cache, visible depuis quelques mois, marque la fin d’une fonctionnalité qui était autrefois considérée comme un des piliers de la navigation sur internet. La suppression de l’opérateur de recherche « cache: » a également été annoncée, marquant une transition vers de nouvelles méthodes d’accès à l’information historique des pages web.

Bien que la suppression des liens de cache ressemble à un ajustement mineur pour Google, cela reflète des changements plus en profondeur dans la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu en ligne et accèdent à l’information.

🟣 Pour ne manquer aucune news sur le Journal du Geek, abonnez-vous sur Google Actualités. Et si vous nous adorez, on a une newsletter tous les matins.

You May Also Like

More From Author