ils reprennent le tube “Avec classe” en duo !

3 min read
Crédits photo : Kevin Millet / Fifou

Que devient Corneille ? Interprète de l’inoubliable tube “Parce qu’on vient de loin”, l’artiste a sorti son dernier album “Encre rose” en mars 2022. Aujourd’hui, il signe un retour musical placé sous le signe de la surprise et de la nostalgie : le musicien dévoile une nouvelle version de son tube “Avec classe”, en duo avec Aya Nakamura ! Une collaboration surprise qui n’est pas le fruit du hasard. Pourtant « producteur d’idées », Corneille a accepté une proposition bien particulière : en effet, Aya Nakamura, fan de Corneille, avait pour habitude de reprendre son tube R&B lors de ses concerts, et elle l’avait également chanté lors de son passage dans l’émission “Boomerang” sur France Inter. Le duo électro Trinix a repris sa partie vocale pour créer un remix électro du titre “Avec classe”, sur lequel Corneille n’a pas pu s’empêcher de réenregistrer sa partie.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Cette rencontre générationnelle m’a toujours parlé”

« Ça a été quelque chose d’hyper spontané. (…) Je n’avais pas prévu ça, Aya non plus ! Et c’est vraiment Trinix qui a eu cette idée qu’on a suivi » confie l’artiste canadien dans une interview à paraître ce week-end sur Purecharts : « Moi j’ai réenregistré parce que je trouvais ça tellement frais. Pour moi, il y a 20 ans qui sont passés, ma voix a évolué. Alors qu’Aya c’est différent : c’est un live qu’elle a enregistré il y a un ou deux ans. Sa voix est exactement la même, c’est celle qu’on connaît. Donc je me suis dit : tant qu’à faire un morceau, je vais refaire ma partie ». Le résultat, c’est donc une relecture à la sauce afropop du tube “Avec classe” signée Trinix, où chacun a le droit à son couplet : « C’est avec classe / Que j’admire si tu l’permets, crois-moi / Car c’est ta classe / Qui m’attire et tu le sais ce soir / C’est avec classe / Que je te désire, mais dans l’respect, en tout cas / C’est avec classe / Et ça marche à chaque fois ».

À travers cette nouvelle version, Corneille se réjouit de faire le pont entre deux générations : « Cette rencontre générationnelle, c’est quelque chose qui m’a toujours parlé. (…) La difficulté n’est pas dans la technique de prendre quelque chose du passé et de le réarranger, mais c’est de ne pas dénaturer quelque chose qui est dans la nostalgie et la conscience collective des gens. C’est la force de la chanson : c’est une photo audio d’une époque ». Habituellement « frileux sur les reprises », Corneille a été séduit par les arrangements solaires du morceau : « Ils ont vraiment respecté l’esprit de la version originale. Juste assez de modernité sans dénaturer le truc. Quand les gens demandaient de le sortir, ça me paraissait une évidence car j’adhérais à la démarche artistique ». Et il espère que le titre rencontrera un joli succès. « Ça va peut-être me forcer à sortir de mon cocon canadien » nous avoue-t-il avec le sourire.

You May Also Like

More From Author