iOS 18, visionOS 2.0, Mac Studio M3… ce que présentera Apple à la WWDC 2024

9 min read

Apple organisera la WWDC 2024 du 10 au 14 juin, un événement toujours important pour la marque à la pomme. La conférence dédiée aux développeurs est l’occasion pour Apple de faire le point sur les changements logiciels et matériels qui attendent ses principales plateformes.

L’Apple Worldwide Developers Conference se concentre généralement sur la partie logicielle, en particulier sur les systèmes d’exploitation. À l’automne, la marque lance les nouvelles versions de ses OS en les accompagnant de nouveautés matérielles. Le mois de septembre est traditionnellement marqué par l’annonce de nouveaux modèles d’iPhone.

La prochaine WWDC s’annonce particulièrement importante pour la marque à la pomme. Le lancement du casque Apple Vision Pro plus tôt dans l’année et les nombreux changements apportés à iOS 17 pour répondre à la législation européenne (DMA) ont déjà bousculé l’année 2024 d’Apple. La firme de Cupertino est également attendue au tournant en ce qui concerne l’intelligence artificielle (IA).

Quand aura lieu la WWDC 2024 ?

Apple informe que la WWDC sera de retour à partir du 10 juin 2024, avec un événement spécial à Apple Park. La conférence sera entièrement disponible en ligne pour tous les développeurs.

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de rencontrer des développeurs du monde entier à l’occasion d’une semaine extraordinaire, placée sous le signe de la technologie et de la communauté, dans le cadre de la WWDC24 », explique Susan Prescott, Vice President of Worldwide Developer Relations d’Apple. « L’objectif de la WWDC est de partager de nouvelles idées et de permettre à nos développeurs de talent d’aller encore plus loin en leur proposant de nouvelles ressources et des outils innovants. »

iOS 18, iPadOS 18, macOS 15, tvOS 18, watchOS 11, visionOS 2

Le volet logiciel est la raison d’être de la WWDC et le prochain keynote sera l’occasion de faire le point sur tous les systèmes d’explication. Si l’on s’en tient à la dénomination habituelle d’Apple, la WWDC 2024 sera marquée par la présentation d’iOS 18 (iPhone), d’iPadOS 18 (iPad), tvOS 18 (Apple TV) et watchOS 11 (Apple Watch).

Apple présentera aussi la vingt-et-unième version majeure de macOS, soit macOS 15. Pour l’heure, on ne connaît pas le nom du successeur de macOS Sonoma qui équipera les Mac portables et de bureau. Enfin, on attend Apple au sujet de ce qui est l’un des points forts de son casque Vision Pro : visionOS. Le prometteur OS de son « ordinateur spatial » en est à ses balbutiements et voudra confirmer après une première itération prometteuse. Un passage à la version 2 est plus que probable.

Enfin, il ne faudrait pas oublier CarPlay qui pourrait embarquer de nouvelles fonctions d’IA. Après l’abandon du projet Apple Car, cette version embarquée d’iOS pour les véhicules est la meilleure chance pour la firme d’exister dans le secteur de l’automobile.

iOS 18 : la révolution tant attendue ?

La prochaine mise à jour de l’iPhone s’annonce très importante. Pour l’incontournable Mark Gurman, iOS 18 serait même « l’une des plus importantes mises à jour d’iOS – si ce n’est la plus importante – de l’histoire de l’entreprise ». Une déclaration choc pour une version qui promet déjà l’intégration du RCS, ainsi que l’intégration de l’IA générative et des fonctions d’accessibilités.

Intelligence artificielle : Apple doit passer à l’offensive

Fidèle à ses convictions, Apple n’a pas pris le virage de l’IA à la même vitesse que ses concurrents. La firme de Cupertino travaillerait toutefois dans l’ombre en dépensant des « millions de dollars par jour » dans l’IA. Des rumeurs évoquaient aussi l’existence d’un « Apple GPT » en interne, avec le développement d’un modèle de langage. D’après Bloomberg, la marque à la Pomme songerait à utiliser l’IA de Google (Gemini) sur iOS 18.

Il se murmure aussi, selon le Wall Street Journal, qu’Appel échange avec OpenAI (ChatGPT) et Baidu pour la Chine. Dans ce pays stratégique pour le fabricant de l’iPhone, Google et OpenAI ne sont pas disponibles, contrairement au Ernie Bot de Baidu. Samsung a d’ailleurs fait le choix d’utiliser Ernie (Baidu) pour alimenter certaines fonctions IA de ses Galaxy S24. Dans le reste du monde, le groupe sud-coréen s’appuie sur Gemini de Google.

Lors de l’annonce d’iOS 18, Apple pourrait confirmer son rapprochement avec plusieurs services pour l’IA générative. En effet, le modèle de langage surnommé Ajax d’Apple ne serait pas encore au niveau de ses rivaux.

Apple Wwdc23 Event Photos Developers Watching Keynote
L’Apple Vision Pro était la sensation de la WWDC 2023. © Apple

Avec cette nouvelle mouture d’iOS, on s’attend également à une refonte de Siri pour rendre l’assistant (enfin) plus intelligent. En revanche, il nous semble peu probable qu’Apple passe par une solution tierce (Gemini, GPT-4…) pour améliorer Siri.

Encore plus d’accessibilité dans iOS 18 et macOS 15

Outre l’IA, les prochaines versions des systèmes d’exploitation d’Apple devraient apporter des nouveautés dans le domaine de l’accessibilité. Un chantier important pour la marque qui souhaiterait rendre les réglages d’iOS 18 plus accessibles. On peut attendre l’arrivée de raccourcis vocaux, permettant à l’utilisateur de créer une phrase pour lancer un réglage comme VoiceOver ou le zoom.

La firme améliorerait aussi sa fonction Parole en direct en intégrant des catégories. Apparue avec iOS 17, elle prononce à voix haute des phrases ou mots saisis au clavier lors d’un appel FaceTime ou téléphonique. Avec les catégories, l’utilisateur sera en mesure d’organiser ses phrases favorites et de personnaliser les dossiers avec des icônes.

Du côté de macOS, Apple améliorerait la fonction permettant d’agrandir la police dans les applications. Elle s’étendrait à d’autres apps dans macOS 15 telles que Livres, News, Bourse, Astuces et Météo.

iOS 18 et iPadOS 18 : pour quels iPhone et iPad ?

Les fuites indiquent que tous les smartphones compatibles avec iOS 17 devraient prendre en charge iOS 18. Pour rappel, la version actuelle nécessite un SoC A12 Bionic. Les modèles actuellement pris en charge par iOS 17 sont :

  • iPhone XS et XS Max
  • iPhone XR
  • iPhone11
  • iPhone 11 Pro et 11 Pro Max
  • iPhone SE (2ème génération)
  • iPhone 12 et 12 Mini
  • iPhone 12 Pro et 12 Pro Max
  • iPhone 13 et 13 Mini
  • iPhone 13 Pro et 13 Pro Max
  • iPhone SE (3ème génération)
  • iPhone 14 et 14 Plus
  • iPhone 14 Pro et 14 Pro Max
  • iPhone 15 et 15 Plus
  • iPhone 15 Pro et 15 Pro Max

Concernant iPadOS 18, il ne prendrait pas en charge la puce A10X Fusion. La grande mise à jour destinée à l’iPad exclurait des modèles lancés en 2017 comme l’iPad Pro 10,5 pouces et l’iPad Pro 12,9 pouces. On peut imaginer que la mise à jour écartera aussi les tablettes équipées d’une puce A10, moins puissante que l’A10X. Les iPad de 6e et 7e génération, éligibles à iPadOS 17, seraient éjectés. En tenant compte de ces éléments, voici la liste des iPad susceptibles de recevoir iPadOS 18 :

  • iPad (8e génération)
  • iPad (9e génération)
  • iPad (10e génération)
  • iPad Air (3ème génération)
  • iPad Air (4e génération)
  • iPad Air (5e génération)
  • iPad Mini (5e génération)
  • iPad Mini (6e génération)
  • iPad Pro 11 pouces (1ère génération)
  • iPad Pro 12,9 pouces (3e génération)
  • iPad Pro 11 pouces (2e génération)
  • iPad Pro 12,9 pouces (4e génération)
  • iPad Pro 11 pouces (3e génération)
  • iPad Pro 12,9 pouces (5e génération)
  • iPad Pro 11 pouces (4e génération)
  • iPad Pro 12,9 pouces (6e génération)

De nouveaux Mac ?

Apple fait régulièrement des annonces matérielles importantes lors de la WWDC, surtout si elles concernent les développeurs. Après des MacBook Air M3 pour le grand public au mois de mars, Apple pourrait être tenté de mettre à jour des modèles tels que le Mac Studio ou le Mac Pro.

Des rumeurs assurent qu’un Mac Studio équipé d’une puce M3 Ultra arrivera en milieu d’année, soit autour de la WWDC prévue au mois de juin. Sauf surprise, la M3 Ultra consistera en deux M3 Max « fusionnées » comme pour les itérations précédentes.

Apple Wwdc23 Event Macpro Internal
Le Mac Pro et sa puce M2 Ultra lors de la WWDC 2023. © Apple

Quant au Mac Pro, il a fait le grand saut vers les puces Apple Silicon l’année dernière, marque l’achèvement de la transition d’Apple des processeurs Intel vers ses puces « maison ». Si ce passage est une véritable réussite, on ne peut pas en dire autant du Mac Pro 2023 qui n’a pas convaincu. Machine à part dans la gamme, ce modèle ne séduit plus autant depuis l’arrivée du Mac Studio. Il reste réservé à un public précis et Apple pourrait être tenté de redorer son image, ou de le mettre de côté pour se concentrer sur le Mac Studio.

À lire aussi : Apple : pourquoi 2024 est l’année de tous les dangers ?

🟣 Pour ne manquer aucune news sur le Journal du Geek, abonnez-vous sur Google Actualités. Et si vous nous adorez, on a une newsletter tous les matins.

You May Also Like

More From Author