Jade et Joy “trahies” ? David Hallyday répond aux attaques de ses soeurs : “C’est triste”

4 min read
Crédits photo : Europe 1 / TF1

La famille Hallyday continue de se déchirer par médias interposés. Six ans après la mort tragique du Taulier des suites d’un cancer, deux clans s’opposent. D’un côté, la veuve du rockeur, Laeticia Hallyday, devenue la gardienne de sa mémoire. De l’autre, les enfants aînés du rockeur, David Hallyday et Laura Smet, qui s’estimaient lésés par le testament rédigé par Johnny Hallyday juste avant sa mort, et qui ont fait appel à la justice pour faire valoir leurs droits concernant l’héritage. A l’issue d’une longue guerre médiatique et judiciaire, un accord financier a été trouvé en juillet 2020, mais le mal est fait : les deux parties semblent irréconciliables. Et depuis peu, deux nouvelles voix se font entendre dans cet affrontement qui ne s’apaise pas. Filles adoptives du chanteur, Jade et Joy Hallyday ont pour la première fois accepté de raconter leur vie sans leur père dans un entretien accordé à Paris-Match puis dans une interview pour l’émission “Sept à huit” sur TF1. Et les deux adolescentes, âgées respectivement de 19 et 15 ans, gardent une profonde rancoeur envers David Hallyday et Laura Smet, coupables selon elles de les avoir abandonnés et « trahies ». « Ils ont dit des horreurs sur notre mère, des mensonges. Ils ont créé des histoires, des choses très, très douloureuses. (…) On a le même nom, le même père, mais rien en commun » ont-elles notamment déclaré face caméra.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Elles ne sont pas responsables de ce qu’elles font”

Des attaques auxquelles David Hallyday a tenu à répondre ce week-end sur Europe 1. Invité de l’émission “Il n’y a pas qu’une vie dans la vie” d’Isabelle Morizet, le chanteur, qui vient de sortir une autobiographie intitulée “Meilleur album” dans laquelle il est longuement question de son père Johnny Hallyday, a livré son avis sur l’intervention médiatique de ses soeurs. « Je pense que ce qui est toujours malheureux et triste, c’est de mettre des jeunes filles ou des enfants à une place inconfortable pour elles et de leur faire subir ce genre de choses quand elles n’ont pas tous les tenants et aboutissants, quand elles n’ont pas fait leur vie encore » estime l’interprète de “Requiem pour un fou”, qui refuse d’aller voir l’exposition événement sur Johnny Hallyday. D’après lui, Jade et Joy ne sont pas encore en mesure de comprendre toutes les nuances de ce conflit familial complexe, désormais étalé à la vue de tous : « Elles n’ont pas une expérience de la vie énorme. Je pense qu’elles ne sont pas responsables de ce qu’elles font, elles sont encore trop jeunes ».

“On ne m’a pas éduqué à déballer son linge sale en public”

Selon David Hallyday, Jade et Joy ne devraient pas être instrumentalisées de la sorte. « Je trouve dommage de mêler des enfants si jeunes à des choses comme ça, que ce soit dans n’importe quelle famille » estime le père de trois enfants (Cameron, Ilona et Emma), qui se veut avant tout bienveillant : « Je parle de mes petites soeurs et ça ne tient qu’à moi. Moi, mes enfants, je les ai beaucoup protégés et j’ai bien fait, mais chacun sa façon de faire les choses ». « Mon père et ma mère ne m’ont pas éduqué, ni moi ni personne dans notre famille, à déballer son linge sale en public, ce n’est pas comme ça qu’on fait » ajoute-t-il à l’adresse de Laeticia Hallyday, sans la nommer, avant de réaffirmer son amour pour Jade et Joy : « Je ressens vraiment ce que je dis, ce sont mes soeurs ».

A LIRE – “Ce n’était pas lui” : pour David Hallyday, Johnny était “influencé par des proches”

Dans les pages de son livre, David Hallyday adresse d’ailleurs un tendre message à leur attention. « Chacun sait que je ne les ai pas beaucoup vues et encore moins connues, mais je voudrais qu’elles soient sûres de l’amour que je leur porte et qui n’est pas une affection de principe. Ma porte leur est ouverte ; si un jour elles le veulent, je serai là pour elles » écrit-il avec espoir.

You May Also Like

More From Author