Kherson bombardé et le pétrole russe coule en Chine

4 min read

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Entre les déclarations fortes, les avancées sur le front et le bilan des combats, voici l’essentiel de la journée.

Le fait du jour

Le nageur russe Kliment Kolesnikov ne participera pas aux Jeux à Paris. « A ce jour, aux conditions actuelles, pour moi, c’est inacceptable » de participer aux JO 2024, a déclaré l’étoile montante de la natation, dans un entretien accordé à l’AFP en marge des récentes compétitions de natation à Saint-Pétersbourg, l’ancienne capitale impériale.

« J’ai décidé que pour moi personnellement, il ne serait pas possible de participer aux Jeux olympiques sous ces conditions », dit-il, en expliquant ne pas vouloir être une « brebis galeuse » au milieu des autres athlètes qui viendront l’été prochain dans la capitale française. Le Comité international olympique (CIO) a autorisé début décembre les sportifs russes et bélarusses à participer aux Jeux de Paris (26 juillet-11 août) à condition qu’ils concourent sous bannière neutre, hors épreuves par équipes, qu’ils n’aient pas activement soutenu l’offensive russe en Ukraine et qu’ils aient franchi l’obstacle des qualifications. A ce jour, ils sont 11 seulement dans ce cas, huit Russes et trois Bélarusses, contre une soixantaine d’Ukrainiens, selon le CIO.

Dans le même temps, la Russie a placé sur la liste des personnes recherchées un couple d’escrimeurs, Violetta Khrapina et Sergey Bida à qui elle reproche d’avoir participé au championnat américain sans accord explicite. Selon l’agence de presse publique TASS, Sergey Bida est officier de la Garde nationale russe et militaire d’active, et le couple devait demander l’autorisation des autorités sportives russes avant de participer à cette compétition.

La phrase du jour

Ce sera le parti de tous ceux qui sont en faveur de la paix, de la liberté et de la démocratie »

La Russe Ekaterina Dountsova, dont la candidature à la présidentielle de mars a été écartée, a annoncé mercredi vouloir créer son propre parti. Cette ancienne élue locale d’une petite ville de province, inconnue du plus grand nombre et qui se présente sur son site Internet comme « journaliste et juriste », avait fait appel du refus de la Commission électorale de valider sa candidature pour le scrutin, que le président russe Vladimir Poutine est assuré de gagner tant l’opposition est muselée. La Cour suprême a maintenu cette décision et en créant aujourd’hui son parti, Dountsova se fixe un nouvel objectif plus mesuré : tenir le « congrès fondateur » de son organisation en mars, avant de désigner des candidats pour des scrutins locaux en septembre.

Le chiffre du jour

88 milliards. C’est en euros les recettes pétrolières et gazières de la Russie en 2023, selon le vice-Premier ministre de l’Energie Alexandre Novak. C’est à peu près le même niveau qu’en 2021, avant les sanctions. Selon Novak, la Russie vend aujourd’hui 45-50 % de son pétrole à la Chine et 40 % à l’Inde.

« Si, auparavant, nous fournissions à l’Europe 40 à 45 % du volume total des exportations de pétrole et de produits pétroliers, nous nous attendons à ce que ce chiffre ne dépasse pas 4 à 5 % d’ici la fin de l’année », a-t-il expliqué dans une interview à la chaîne de télévision Rossia 24.

La tendance du jour

Kherson paie encore un lourd tribut. Au moins une personne a été tuée et quatre autres blessées mardi lors d’un bombardement russe ayant touché une gare de cette ville du sud de l’Ukraine.

« Environ 140 civils attendent à la gare le départ du train d’évacuation. C’est à ce moment-là que l’ennemi a commencé un bombardement massif de la ville », a indiqué sur Telegram Igor Klymenko, le ministre de l’Intérieur. Un policier a été tué et deux civils et deux policiers ont été blessés par des éclats d’obus. La compagnie ukrainienne des chemins de fer Ukrzaliznytsia a indiqué sur Telegram que la gare et le train avaient été endommagés. « La situation est sous contrôle et le chemin de fer est prêt à continuer à fonctionner », a-t-elle assuré néanmoins.

You May Also Like

More From Author