Kojima Productions signe avec Sony pour une nouvelle licence d’action-espionnage – Actu

3 min read

Le 16 décembre 2015, Andrew House avait bien du mal à cacher son enthousiasme devant la caméra. L’ancien patron de PlayStation venait de ferrer l’un des créateurs les plus estimés de l’histoire du jeu vidéo japonais, lequel était libre de partir à l’aventure avec son propre studio dans la foulée de son divorce médiatisé avec Konami. Huit ans plus tard, et malgré une signature avec Xbox Game Studios entre-temps, l’histoire se répète et c’est Hermen Hulst qui serre la main de Hideo Kojima devant les caméras pour annoncer une grande nouvelle : la production d’une nouvelle licence dans le genre action-espionnage.

Sony x Kojima, l’aventure continue

C’est donc une fois le développement de Death Stranding 2 bouclé, quelque part en 2025 si tout va bien, que Kojima Productions concentrera ses efforts sur ce projet baptisé pour le moment Physint et qui sera peut-être le palliatif le plus prometteur à l’absence de nouveau Metal Gear Solid. En outre, cette nouvelle association avec Sony cache un autre objectif, celui de faire appel aux autres divisions du groupe, en particulier Sony Pictures. Rappelons d’ailleurs que Hideo Kojima a déjà prévu d’adapter Death Stranding au cinéma.

« Il s’agit d’une toute nouvelle propriété intellectuelle originale, un jeu d’action et d’espionnage de nouvelle génération. Les préparatifs sont en cours, mais la production commencera véritablement chez Kojima Productions après Death Stranding 2. Nous avons une grande expérience avec Sony, car nous avons développé ensemble le genre de l’espionnage pendant près de 30 ans. De plus, Sony ne fait pas que des jeux, mais aussi de la musique et des films. Il s’agira sans aucun doute d’une collaboration solide. Dans deux ans, je fêterai le 40e anniversaire de ma carrière de producteur de jeux. Je suis convaincu que ce titre sera l’aboutissement de mon travail. Je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant, mais nous prévoyons de réunir des technologies de pointe et des talents du monde entier pour créer ce jeu. Bien sûr, il s’agit d’un jeu interactif, mais c’est aussi un film, en termes d’apparence, d’histoire, de thème, de distribution, de jeu d’acteur et de son. Avec ce titre, nous espérons transcender les barrières entre le cinéma et les jeux vidéo », a déclaré un Hideo Kojima fidèle à lui-même.

You May Also Like

More From Author