La Gloire de mon Père : pourquoi Philippe Caubère s’est brouillé avec Yves Robert ?

3 min read

Sorti en 1990, “La Gloire de mon Père” d’Yves Robert, et sa suite, “Le Château de ma mère” sont des immenses succès populaires. Et pour beaucoup de spectateurs, de véritables madeleines de Proust. Pourtant, au moment de la sortie en salles, Philippe Caubère, l’interprète de Joseph Pagnol, en a beaucoup voulu au réalisateur. Découvrez pourquoi.

La Gloire de mon Père : pour l’amour de Pagnol

À l’été 1990, un vent de nostalgie souffle sur les cinémas français. En effet, La Gloire de mon Père sort dans les salles en août, suivi de Le Château de ma mère en octobre. Ces deux films réalisés par Yves Robert sont adaptés des deux premiers Souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol parus en 1957. Ils reviennent sur les premières années de ce dernier, et particulièrement sur ses vacances dans les collines d’Aubagne, passées à la Bastide Neuve. Au casting, on retrouve Julien Ciamaca dans le rôle de Marcel enfant, Philippe Caubère et Nathalie Roussel dans les rôles de Joseph et Augustine Pagnol.

La Gloire de mon père
La Gloire de mon père © Gaumont Films

Philippe Caubère : sa brouille avec Yves Robert

Philippe Caubère interprète donc à deux reprises le rôle de Joseph Pagnol. Au moment du tournage de La Gloire de mon Père, Yves Robert lui assure qu’il est la vedette du film. Sans quoi Philippe Caubère, grand acteur de théâtre, n’aurait sans doute pas accepté le rôle.

Pourtant, au moment de la sortie du film en salles, l’acteur en veut terriblement au réalisateur. En effet, il reproche à ce dernier de l’avoir trahi, et de lui avoir menti sur l’importance de son rôle. La vraie star du film, c’est Marcel, ça n’est pas Joseph.

Dans une vidéo making-of partagée sur Facebook en 2021, on peut en effet entendre Philippe Caubère et Yves Robert parler de cette brouille, qui a duré quelque temps.

Il m’a téléphoné 10 jours avant que ça sorte. Il m’a dit “tu m’as trahi”. Je lui ai demandé pourquoi, il m’a dit “parce que le héros c’est le petit garçon, c’est pas moi”.

avait déclaré Yves Robert.

Il m’avait dit “tu seras en vedette”. Quand le film est sorti, j’ai découvert que c’était pas vrai. Donc moi, comme je suis un acteur, je l’ai mal pris. Il m’a fallu quelques années pour me rendre compte que j’avais réagi comme un con. Que je m’étais trompé. Et qu’il avait fait son boulot, et qu’il avait eu raison de m’arnaquer. Et on s’est reconcilié. Mais ça a été très dur de me réconcilier avec lui.

avait de son côté confié Philippe Caubère.

You May Also Like

More From Author