La révélation Bad Gyal met le feu dans le clip sulfureux “Perdió Este Culo”

3 min read
Crédits photo : Capture YouTube

Encore inconnue du grand public français, Bad Gyal affole pourtant sa communauté de fans depuis 2016. De son vrai nom Alba Farelo Solé, la chanteuse espagnole de 27 ans se fait d’abord connaître grâce à une reprise de “Work” de Rihanna en catalan qui cartonne sur YouTube. Elle fait sensation ensuite avec ses mixtapes “Slow Wine Mixtape” (2016) et “Worldwide Angel” (2018), mêlant dancehall, reggaeton et EDM sur des chansons féroces comme “Fiebre”, écouté 142 millions de fois sur Spotify, “Alocao”, qui compte 136 millions de streams, ou “Blin Blin”. Collaborant avec Karol G et Sean Paul sur le tube “KARMIKA” (94 millions de streams), Nicki Nicole ou Myke Towers, et décrochant le prix de l’Artiste espagnole de l’année MTV Europe Music Awards en 2022, Bad Gyal explose sur les plateformes de streaming l’an dernier avec “Chulo pt 2”, partagé avec Tokischa et Young Miko, et générant plus de 254 millions d’écoutes sur Spotify. Une rampe de lancement parfaite pour l’arrivée de son premier album “La Joia”, disponible depuis quelques jours !

Le player Dailymotion est en train de se charger…

La révélation latine de l’année !

Composé de 15 titres, le disque bouillonnant de Bad Gyal renferme notamment un duo événement avec la superstar brésilienne Anitta sur “Bota Niña” ou le titre “Mi Lova” avec Myke Towers, mais aussi son nouveau single qui met le feu au dancefloor : “Perdió Este Culo”. Comme son nom l’indique avec grâce, ce morceau reggaeton et bouncy se veut sensuel et incisif, puisque la chanteuse s’adresse ici à son ex-petit ami avec insolence en lui rappelant qu’il l’a perdue, et son postérieur rebondi avec ! Le clip de “Perdió Este Culo” nous image d’ailleurs très bien le propos. Sûre d’elle et vêtue d’une tenue ultra sexy, Bad Gyal débarque dans un club avec ses copines et tombe nez à nez avec l’homme qui l’a faite souffrir, incarné par l’acteur et sex symbol Martiño Rivas. Si son visage vous dit quelque chose, c’est normal, on a pu notamment le voir dans la série “Les demoiselles du téléphone” sur Netflix.

Entre twerk, danse lascive, mouvements de bassin et gros plan sur l’objet tant convoité, Bad Gyal va faire tourner toutes les têtes dans le clip de “Perdió Este Culo”, qui compte déjà 600.000 vues en quatre jours. Vous l’aurez compris, avec 14 millions d’auditeurs mensuels sur Spotify et déjà 856 millions de visionnages sur sa chaîne YouTube, la sensation espagnole compte bien enflammer notre année 2024 !

You May Also Like

More From Author