La Tchéquie bat le Canada lors des quarts de finale du Championnat mondial de hockey junior

Jakub Stancl a dénoué l’impasse alors qu’il ne restait que 11,7 secondes à jouer en troisième période et la Tchéquie a surpris le Canada 3-2, mardi, lors des quarts de finale du Championnat mondial de hockey junior.

Stancl a conclu la rencontre avec deux buts alors que Tomas Cibulka a inscrit l’autre filet de la Tchéquie. Michael Hrabal a bloqué 28 lancers pour signer la victoire.

Matthew Wood et Jake Furlong ont répliqué pour le Canada. Mathis Rousseau a subi la défaite après avoir amorcé un cinquième match consécutif à ce tournoi des moins de 20 ans.

« C’est un peu comme la fin du monde, a déclaré le capitaine du Canada, Fraser Minten. C’était une opportunité incroyable pour nous tous dans notre carrière. Tu ne sais jamais si tu auras une autre occasion de représenter ton pays ou de jouer sur la scène mondiale. »

Le Canada a dicté le jeu lors de la majorité des 40 dernières minutes avant que Stancl décoche un tir qui a touché le défenseur Oliver Bonk pour déjouer Rousseau.

 

« J’ai le sentiment que j’ai tenu mon bâton trop serré, a dit l’attaquant canadien Matthew Poitras. Je ne pouvais pas trouver le fond du filet. C’est décevant. J’ai le sentiment d’avoir laissé tomber les gars, laissé tomber le pays. »

Cet affrontement était une reprise du match de la médaille d’or disputé à Halifax, l’an dernier. Le Canada avait triomphé 3-2 en prolongation. Cinq joueurs de la Tchéquie étaient de retour cette année alors qu’Owen Beck était le seul représentant de l’unifolié à avoir de l’expérience dans ce tournoi.

« Nos têtes tournent un peu en ce moment, a exprimé Beck. Je ne suis pas sûr de ce qui s’est passé. C’est une façon horrible de terminer les choses ici. »

L’ailier Matthew Savoie est revenu dans la formation canadienne, mardi, après avoir raté la victoire de 6-3 contre l’Allemagne en raison d’une blessure au bas du corps.

Conor Geekie était aussi de retour pour le Canada. L’imposant attaquant a évité une suspension après avoir effectué une mise en échec à la tête d’un joueur allemand, dimanche.

En retard 2-0 contre la Tchéquie après une période, Rousseau a volé Eduard Sale lors d’une montée à deux contre un, tôt au deuxième engagement.

Wood a ensuite accepté une passe d’Easton Cowan et il a enfilé l’aiguille à 3:43 pour réduire l’écart à 2-1.

Le Canada a continué à appliquer de la pression et Furlong a finalement créé l’égalité alors qu’il restait 3:20 à faire au second tiers. Son tir de la pointe a déjoué Hrabal alors que Geekie était posté devant le filet.

Les Canadiens n’ont pas réussi à prendre les devants lors d’un avantage numérique en début de troisième période et Brayden Yager a ensuite touché le poteau lors d’un tir en provenance de l’enclave.

Savoie a obtenu une belle occasion de marquer alors qu’il restait un peu plus de quatre minutes à écouler au temps réglementaire, mais son lancer a raté la cible.

Le Canada, qui était privé de cinq joueurs admissibles actuellement chez les professionnels et de deux autres blessés, a connu un bon début de rencontre, mais il a raté quelques occasions de tirer.

Les Tchèques ont pris les devants quand le défenseur Noah Warren a effectué une mauvaise lecture en zone neutre. Stancl a décoché un tir du côté rapproché qui a trompé la vigilance de Rousseau.

 

La Tchéquie a ensuite obtenu un tir de pénalité, à la suite d’un coup de bâton de Warren à l’endroit de Dominik Rymon. Rousseau a fermé la porte en sortant le harpon.

Rousseau a toutefois mal paru sur le deuxième but des Tchèques. Le tir de la pointe de Cibulka s’est faufilé derrière le gardien des Mooseheads de Halifax.

À voir en vidéo

You May Also Like

More From Author