L’abonnement Ubisoft+ PC évolue avec l’offre Classics – Actu

3 min read

La formule traditionnelle est désormais connue sous le sigle Ubisoft+ Premium. Pour 17,99€ par mois, les joueurs accèdent à une centaine de jeux PC, un catalogue plus réduit sur Xbox et Amazon Luna, ainsi qu’aux extensions et aux accès anticipés. Les abonnés actuels sont d’office calés sur cette formule. Plus économique à 7,99€, la formule Classics ouvre une ludothèque d’une cinquantaine de jeux, une “sélection triée sur le volet de nos jeux antérieurs les plus populaires comme Far Cry 6, Rainbow Six Siege et Watch Dogs: Legion [ndlr : hahahahahaha]”. Pas possible d’en profiter pour jouer aux nouvelles sorties à très bas prix avant de résilier son abonnement une fois le platine en poche.

De la bouche des intéressés

Pour valoriser cette réorganisation, Philippe Tremblay, directeur des abonnements chez Ubisoft, a accordé une entrevue au média GamesIndustry.biz. “Nous avons observé les comportements des consommateurs, comment nos utilisateurs interagissaient avec notre offre, et nous avons vu une opportunité d’évolution“, explique-t-il. Tremblay assume parfaitement qu’une frange des joueurs ne s’abonne que sporadiquement pour profiter des toutes dernières sorties. Selon lui, c’est précisément ce qui justifie le rapport quantité/prix un peu raide par rapport au Xbox Game Pass et au PlayStation Plus. “Nous avons déjà Avatar, Assassin’s Creed: Mirage… tous ces jeux disponibles, c’est une proposition incroyablement forte en valeur. Sans parler du catalogue. Des milliers de dollars en jeux. Et vous ne vous contentez pas des versions standard, vous accédez aux versions premium, et tout leur contenu additionnel.

Assassin’s Creed: Mirage, parlons-en. Sorti en octobre 2023, le retour aux sources de la franchise a manifestement profité à Ubisoft+, qui a enregistré le plus gros mois de son histoire en termes de joueurs mensuels actifs. Selon Philippe Tremblay, un abonné sur dix n’avait jamais interagi avec l’écosystème Ubisoft auparavant. Les statistiques resteront hélas floues. “Notre objectif n’est pas de forcer les joueurs à acheter ou s’abonner. Nous proposons les deux options, et c’est finalement la préférence des joueurs qui l’emporte. Nous voyons des acheteurs devenir des abonnés, tout cela fonctionne.

Vous voulez… posséder vos jeux ? Pour quoi faire ?

Acheter, d’accord, mais pas trop quand même. “Nous avons vu que les joueurs ont l’habitude de posséder leurs jeux, un peu comme les DVDs autrefois. C’est là que les habitudes de consommation doivent changer. Les consommateurs sont maintenant à l’aise avec l’idée de ne pas posséder leurs CDs, ou leurs DVDs. […] J’ai toujours des boîtes DVDs. Je comprend le point de vue des joueurs. Mais plus les consommateurs accepteront le modèle [par abonnements], plus ils comprendront que leurs jeux existent toujours, que le service sera maintenu, et qu’ils peuvent y jouer quand ils le désirent. C’est rassurant.” Rappelons que les serveurs du premier The Crew seront débranchés le 30 mars prochain et que le jeu de course n’est déjà plus achetable en ligne. Rocksmith 2014 a également été retiré des magasins l’an dernier pour cause d’expiration des licences musicales.

You May Also Like

More From Author