l’amende inattendue que de nombreux automobilistes risquent quand il gèle

3 min read

La mauvaise surprise de l'hiver : l'amende inattendue que de nombreux automobilistes risquent quand il gèle

De très nombreux automobilistes risquent chaque hiver une amende à laquelle ils ne s’attendent pas.

Le froid, la pluie, la neige, le brouillard… De nombreux phénomènes météorologiques rendent plus difficile la conduite d’un véhicule les jours de mauvais temps. C’est pour cette raison qu’il est plus dangereux de prendre la route l’hiver, lorsque les chaussées sont glissantes et que la visibilité est moins bonne. Les accidents de la circulation sont d’ailleurs en forte hausse, en France comme ailleurs, lors de la période hivernale, grosso modo entre novembre et mars. Ce constat pousse les autorités à être particulièrement vigilantes au respect des règles lors de ces mois de l’année.

Si vous êtes comme une immense majorité d’automobilistes, le Code de la route, vous ne le connaissez sans doute pas par cœur. Pourtant, il existe un grand nombre d’obligations à respecter avant de prendre le volant l’hiver. Celle de conduire avec un pare-brise parfaitement dégagé en est une. Il est en effet interdit de rouler avec de la neige ou du gel dessus, mais aussi sur la lunette arrière et les vitres de son véhicule. La loi prévoit des sanctions si la visibilité du conducteur n’est pas assurée. A regarder passer les voitures avec des vitres encore bien opaques les jours de grand froid, beaucoup d’automobilistes – peut-être vous ? – sont donc hors-la-loi, parfois sans le savoir.

Il faut dire que certains matins, quand les températures flirtent avec le 0, il arrive, dans la précipitation, de ne dégager qu’une partie du pare-brise de sa voiture pour ne pas perdre trop de temps. Étant donné le besoin d’avoir une vision périphérique pour conduire en toute sécurité, cela ne suffit pas toujours. Un pare-brise recouvert de plaques de glace rend plus difficile la perception des autres véhicules, des panneaux de signalisation, des feux de circulation et des obstacles que l’on peut rencontrer à tout moment sur la route.

C’est pour toutes ces raisons que le Code de la route stipule que de conduire un véhicule avec un pare-brise sans visibilité est une infraction. Vous risquez une amende forfaitaire de 68 euros en cas de contrôle par les forces de l’ordre, laquelle pourra être ramenée à 45 euros en cas de paiement dans un délai de 15 jours. De quoi accepter plus facilement de passer quelques minutes supplémentaires à gratter son pare-brise, même dans le froid et avec le bout des doigts gelés.

You May Also Like

More From Author