l’animateur visé par une cinquième plainte pour viol et agression sexuelle

3 min read

Affaire Sébastien Cauet : l'animateur visé par une cinquième plainte pour viol et agression sexuelle

Une femme âgée d’une quarantaine d’années a porté plainte pour des faits qui seraient survenus dans les années 1990. L’animateur radio est désormais visé par cinq plaintes pour viols et agressions sexuelles.

Une nouvelle plainte vise l’animateur radio Sébastien Cauet, désormais accusé par 5 femmes de viols et agressions sexuelles. La dernière plaignante, désormais âgée de 45 ans, a déposé plainte le jeudi 8 février. Selon elle, les faits se seraient déroulés lors d’un déplacement professionnel en province de l’animateur de NRJ, à la fin des années 1990. La femme était alors tout juste majeure. Si les faits sont désormais prescrits, ils peuvent toutefois être utilisés dans l’enquête préliminaire ouverte depuis fin novembre par le parquet de Paris pour “viols” et “agressions sexuelles”. 

L’affaire a commencé par une première plainte, celle de Julie. Cette dernière, aujourd’hui âgée de 25 ans, a déposé plainte le 18 novembre dernier. Elle a dénoncé deux viols, un premier qui se serait produit en 2014 alors qu’elle avait 16 ans, et un second en 2022. Elle dit que lors des deux agressions qu’elle dénonce, l’animateur l’aurait forcée à lui faire une fellation. Une enquête préliminaire a été ouverte pour “viols sur mineure de plus de 15 ans et viols”. S’en sont donc suivies 4 autres plaintes. L’une d’elles a été déposée le 13 décembre dernier. Mathilde, aujourd’hui âgée de 44 ans, dénonce une agression sexuelle qu’elle aurait vécu à l’âge de 25 ans. 

L’animateur dénonce des “mensonges”

Sébastien Cauet a toutefois tenu à se défendre publiquement sur les réseaux sociaux et dans des communiqués de presse par le biais de ses avocats. Le dimanche 10 décembre, il était à l’antenne de BFM TV pour dénoncer des “mensonges”. “Ce sont des accusations très graves”, a-t-il déclaré, assurant que “tout est faux, tout est mensonger”. 

L’animateur de 51 ans a également affirmé avoir été “le premier plaignant”, assurant avoir porté plainte pour harcèlement avant qu’une plainte pour viols ait été déposée contre lui. Sébastien Cauet dit également posséder des “preuves” “pour montrer qu’il s’agit d’une tentative d’extorsion de fonds en bande organisée”. Il a également répété être innocent et subir un “procès médiatique”, sans répondre sur le fond des accusations, à savoir s’il avait eu des rapports consentis ou non avec la première plaignante, qui dit avoir été mineure au moment des premiers faits qu’elle dénonce. L’animateur a porté plainte auprès du parquet de Nanterre pour “tentative d’extorsion de fonds en bande organisée”, “dénonciation calomnieuse” et “faux et usages contre personne non dénommée” le 23 novembre dernier. En parallèle, Sebastien Cauet a été mis en retrait de NRJ depuis le 22 novembre.  Le 16 janvier, il a saisi le tribunal de commerce de Paris pour exiger d’être “immédiatement” réintégré sur l’antenne d’NRJ. 

You May Also Like

More From Author