l’appel ému de Vitaa dans “Quotidien” après le séisme au Maroc

Estimated read time 3 min read
Crédits photo : TMC

Le peuple marocain déplore la mort de 2.901 citoyens après le terrible séisme qui a frappé la province d’Al Haouz. Au moins 5.530 personnes ont été blessées durant la catastrophe, et de nombreuses villes et villages ont été ravagés par les secousses. Alors que les secours s’activent pour déblayer les décombres et trouver d’éventuels survivants, la vie tente de reprendre son cours dans un Maroc en deuil. « Faire du tourisme dans un pays aujourd’hui meurtri, c’est aider ce pays. Si on le déserte, c’est une double peine » s’alarme l’humoriste Jamel Debbouze, mobilisé sur place pour aider les victimes. Tandis qu’un concert de solidarité au profit du Croissant-Rouge marocain a été organisé hier soir sur M6 avec de nombreux invités dont M. Pokora, qui a repris” Heal The World” de Michael Jackson, Vitaa était sur l’antenne de TMC quelques minutes plus tôt, sur le plateau de l’émission “Quotidien”. Venue faire la promotion de son nouvel album “Charlotte” à paraître le 6 octobre, l’artiste et maman de trois enfants a été interrogée par Yann Barthès sur le drame qui se joue au Maroc, un pays dont elle est très proche. « Mon mari est d’origine marocaine. J’ai ma belle-famille sur place. Mes parents sont installés à Marrakech. Moi-même, je suis en train de construire une maison à Marrakech. J’ai beaucoup d’amis là-bas » a-t-elle indiqué, « bouleversée comme tout le monde ».

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Allez déposer tout ce que vous pouvez”

Dès que la nouvelle du tremblement de terre s’est répandue, Vitaa s’est empressée d’appeler sa famille pour s’assurer que tout allait bien pour eux. « J’ai eu mes amis au téléphone qui m’ont raconté la tragédie en pleine nuit avec des enfants, sortir d’une maison en courant… Je crois qu’on ne peut pas l’imaginer sans l’avoir vécu » a-t-elle relaté sur le plateau de “Quotidien”, la gorge nouée par l’émotion : « Je prie pour eux et ils sont dans mon coeur ». Saisissant l’opportunité de pouvoir s’exprimer devant des millions de téléspectateurs, l’interprète de “Je n’oublie pas” a relayé l’appel lancé par ses proches. « J’ai des amis sur place qui ont mis au point un énorme centre de tri, de récolte, de denrées alimentaires, de premières nécessités. Ils m’expliquaient que c’était plus long de récolter les dons, le temps que les collectes soient vérifiées. (…) Eux ils ont mis en place un système de camions qui vont dans les villages les plus reculés » a expliqué la chanteuse.

Aussi, elle conseille aux personnes présentes au Maroc de passer par ce centre pour aider les personnes sinistrées : « Les gens viennent, amènent énormément de choses, ils ont besoin de tout, tout ce qui est possible. C’est super de donner mais les gens qui sont sur place, allez déposer tout ce que vous pouvez déposer, ça va plus vite. Des couvertures, des fringues, des produits pour l’hygiène ». Et Vitaa d’inciter le public à poursuivre cet effort collectif sur la durée. « Leur crainte c’est que les gens arrêtent de donner parce que la vie reprend son cours. (…) Il y a encore plein de gens qui n’ont pas encore été secourus » a-t-elle rappelé.

You May Also Like

More From Author