le casting ne convainc pas, Belloubet et Kasbarian suscitent critiques et colère

12 min read

Remaniement : le casting ne convainc pas, Belloubet et Kasbarian suscitent critiques et colère

Le gouvernement de Gabriel Attal est enfin au complet après un mois d’attente. Les ministres nommés ne suscitent toutefois pas l’engouement au contraire l’arrivée de Nicole Belloubet à l’Education ou celle de Guillaume Kasbarian au Logement font vivement réagir.

07:50 – Après les nominations, les passations de pouvoir ce vendredi

Nommés hier soir, les nouveaux et derniers ministres du gouvernement Attal doivent prendre leur fonction ce vendredi. Les passations de pouvoir sont prévues dans la matinée, celle entre Amélie Oudéa-Castéra et Nicole Belloubet est attendue à 10 heures au ministère de l’Education nationale.

08/02/24 – 23:45 – Voici le gouvernement de Gabriel Attal au complet

FIN DU DIRECT – Les Français ont donc un nouveau gouvernement ce jeudi soir. Retrouvez sans plus attendre la composition complète du gouvernement Attal 2 : 

  • MINISTRES

    M. Bruno LE MAIRE, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique,

    M. Gérald DARMANIN, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, 

    Mme Catherine VAUTRIN, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités,

    Mme Nicole BELLOUBET, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse,

    M. Marc FESNEAU, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire,

    Mme 
    Rachida DATI, ministre de la Culture,

    M. Sébastien LECORNU, ministre des Armées,

    M. Éric DUPOND-MORETTI, garde des Sceaux, ministre de la Justice,

    M. Stéphane SÉJOURNÉ, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères,

    M. Christophe BÉCHU, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires,

    M. Stanislas GUERINI, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques,

    Mme Amélie OUDÉA-CASTÉRA, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques,

    Mme Sylvie RETAILLEAU, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
  • MINISTRES DÉLÉGUÉS :

    Auprès du Premier ministre : Mme Prisca THEVENOT, chargée du Renouveau démocratique, porte-parole du Gouvernement, Mme Marie LEBEC, chargée des Relations avec le Parlement, Mme Aurore BERGÉ, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les Discriminations.

    Auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique : M. Roland LESCURE, chargé de l’Industrie et de l’Energie, Mme Olivia GRÉGOIRE, chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation, M. Thomas CAZENAVE, chargé des Comptes publics.

    Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : Mme Dominique FAURE, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité.

    Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer : Mme Marie GUÉVENOUX, chargée des Outre-mer.

    Auprès de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, de la ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et du garde des Sceaux, ministre de la Justice : Mme Sarah EL HAÏRY, chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

    Auprès de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités : Mme Fadila KHATTABI, chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées, M. Frédéric VALLETOUX, chargé de la Santé et de la Prévention.

    Auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire : Mme Agnès PANNIER-RUNACHER.

    Auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères : M. Franck RIESTER, chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité, de la Francophonie et des Français de l’étranger, M. Jean-Noël BARROT, chargé de l’Europe.

    Auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : M. Patrice VERGRIETE, chargé des Transports, M. Guillaume KASBARIAN, chargé du Logement.
  • SECRÉTAIRES D’ÉTAT

    Auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique : Mme Marina FERRARI, chargée du Numérique,

    Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : Mme Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, chargée de la Ville,

    Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer : Mme Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, chargée de la Citoyenneté,

    Auprès du ministre des Armées : Mme Patricia MIRALLÈS, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire,

    Auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères : Mme Chrysoula ZACHAROPOULOU, chargée du Développement et des Partenariats internationaux,

    Auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : M. Hervé BERVILLE, chargé de la Mer et de la Biodiversité.

08/02/24 – 23:12 – “Tout ça pour ça” : Éric Ciotti dénonce un gouvernement pas si resserré que ça et l’arrivée de Belloubet

“Un mois d’attente pour un gouvernement resserré à 35 membres !” a réagi jeudi soir le patron des Républicains sur X, avant de déplorer le choix de la nouvelle ministre de l’Éducation nationale : “Barre à gauche avec Belloubet ! Tout ça pour ça !”

08/02/24 – 22:44 – La députée RN critique vivement l’arrivée de Nicole Belloubet à l’Éducation nationale

Sur X (ex-Twitter), la députée du Var et porte-parole du Rassemblement national à l’Assemblée a fustigé la nomination de Nicole Belloubet à l’Éducation nationale. “On se demandait comment ils feraient pour trouver pire ministre de l’Éducation nationale que'[Amélie] Oudéa-Castera”, a-t-elle dénoncé. Et d’ajouter : “Incroyable mais vrai : Nicole Belloubet, une ex-socialiste qui se moque de l’autorité, abandonne Mila et profite du Covid pour vider les prisons.”

08/02/24 – 22:16 – L’arrivée de Guillaume Kasbarian au ministère du Logement fait des vagues

À gauche de l’échiquier politique, mais aussi du coté des associations, la nomination de Guillaume Kasbarian au ministère du Logement est fortement décriée. “Nommer celui dont le seul fait d’armes est d’avoir facilité les expulsions est un crachat aux visages des quatre millions de personnes mal logées et 330 000 personnes sans-abris”, a déclaré la patronne des députés LFI Mathilde Panot sur X. Tandis que le délégué général de la Fondation Abbé Pierre a affirmé à l’AFP, dont Le Figaro se fait l’écho, “espérer que le nouveau ministre délégué au Logement sera plus attentif aux souffrances des mal logés”. Et Eddie Jacquemart, président de la Confédération nationale du logement, de dénoncer sur franceinfo “un ministre qui a passé une loi qui confond les mal-logés et les squatteurs”.

08/02/24 – 21:43 – Un gouvernement trop parisien ?

Accusé ces dernières heures de vouloir mettre sur pied un gouvernement trop “parisien”, le Premier ministre s’est défendu sur le plateau de L’Événement. “Une très grande majorité des ministres ne proviennent pas de la région Île-de-France”, a-t-il ainsi assuré, soulignant même que “quasiment toutes les régions sont représentées” et que “beaucoup ont été élus locaux, ce qui donne un ancrage”.

08/02/24 – 21:31 – Amélie Oudéa-Castéra félicite Nicole Belloubet

Sur X (ex-Twitter), Amélie Oudéa-Castéra a félicité Nicole Belloubet, qui prend sa suite, “lui souhait[ant] beaucoup de succès à la tête du ministère de l’Éducation nationale et auprès de toute la communauté éducative”. Communauté qu’elle a par ailleurs affirmé avoir “été honorée de servir”. La ministre des Sports et des Jeux olympiques a également remercié “le président de la République et le Premier ministre de [lui] renouveler leur confiance pour poursuivre [s]a mission”.

08/02/24 – 21:14 – Quelle parité pour le gouvernement Attal 2 ?

Si le nouveau gouvernement de Gabriel Attal est constitué de 18 femmes et 17 hommes, les ministères de plein exercice ont, eux, été confiés à neuf hommes contre cinq femmes.

08/02/24 – 21:06 – Quid du cas François Bayrou ?

Le Premier ministre est également revenu sur France 2 sur le psychodrame de ces derniers jours. “J’ai échangé plusieurs fois avec François Bayrou. Est-ce que l’on a abordé la question de son entrée au gouvernement ? Oui, parce qu’il est un pilier de la majorité et de la vie politique française”, a expliqué Gabriel Attal, avant de se lancer dans un éloge du maire de Pau, affirmant avoir “un grand respect” pour ce “grand élu local” et ce “responsable politique constant dans les valeurs qui sont les siennes”. Le Premier ministre a par ailleurs indiqué s’être mis d’accord avec François Bayrou sur le fait que l’Éducation nationale n’était pas le meilleur portefeuille pour lui.

08/02/24 – 21:01 – Attal revient sur la remise en cause du droit au blasphème de Nicole Belloubet quelques années plus tôt

“On peut avoir pris des positions par le passé et avoir évolué. On se forge une opinion différente”, a éludé le Premier ministre, avant de justifier l’arrivée de Nicole Belloubet au gouvernement en tant que nouvelle ministre de l’Éducation nationale : “Elle a été rectrice pendant plusieurs années, elle connaît très bien le ministère de l’Éducation nationale. Elle est par ailleurs élue locale.”

08/02/24 – 20:56 – Gabriel Attal rend hommage à Amélie Oudéa-Castéra

“Je veux rendre hommage au travail d’Amélie Oudéa-Castéra. Depuis vingt mois, elle est ministre des Sports et organise les JO avec une très grande rigueur et un engagement total, salués par l’ensemble des acteurs”, a assuré le Premier ministre sur le plateau de L’Événement de France 2. Reconnaissant qu'”il y a eu un trouble, un malaise”, Gabriel Attal a estimé que l’important aujourd’hui, “c’est que l’on puisse avancer pour l’école”. “Les conditions n’étaient plus réunies dans l’immédiat”, a-t-il déclaré alors qu’Amélie Oudéa-Castéra ne sera plus chargée de l’Éducation nationale dans ce nouveau gouvernement Attal. 

08/02/24 – 20:52 – Un gouvernement tardif ? “Il m’a fallu deux jours”, assure Gabriel Attal

Le remaniement se faisait attendre depuis de longs jours. Il a finalement été annoncé ce jeudi soir. Sur le plateau de l’émission de France 2 L’Événement, le Premier ministre, Gabriel Attal, s’est défendu, affirmant qu’il lui avait, en réalité, “fallu deux jours pour [s]on gouvernement”, soulignant qu’une première salve de ministres avait été annoncée deux jours après son arrivée à Matignon. Pour la seconde partie, cela aura, certes, “pris du temps”. En cause, a-t-il pointé, des “périmètres à définir”.

08/02/24 – 20:50 – Un premier Conseil des ministres prévu mercredi prochain à 10 heures

Dans son communiqué, l’Élysée précise ce jeudi soir que le président de la République, Emmanuel Macron, “réunira l’ensemble des membres du gouvernement pour un Conseil des 

ministres” la semaine prochaine. Le rendez-vous est fixé au mercredi 14 février 2024, 10 heures.

08/02/24 – 20:45 – Voici les secrétaires d’État du gouvernement Attal 2

Enfin, voici la liste complète des secrétaires d’État du gouvernement de Gabriel Attal :

  • Auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique : Mme Marina FERRARI, chargée du Numérique,
  • Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion 

    des territoires : Mme Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, chargée de la Ville,
  • Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer : Mme Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, chargée de la Citoyenneté,
  • Auprès du ministre des Armées : Mme Patricia MIRALLÈS, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire,
  • Auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères : Mme Chrysoula ZACHAROPOULOU, chargée du Développement et des Partenariats internationaux,
  • Auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : M. Hervé BERVILLE, chargé de la Mer et de la Biodiversité.

08/02/24 – 20:41 – Voici les ministres délégués du gouvernement Attal 2

Les nouveaux ministres délégués du gouvernement de Gabriel Attal sont :

  • Auprès du Premier ministre :

    Mme Prisca THEVENOT, chargée du Renouveau démocratique, porte-parole du Gouvernement,

    Mme Marie LEBEC, chargée des Relations avec le Parlement,

    Mme Aurore BERGÉ, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les Discriminations .
  • Auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique :

    M. Roland LESCURE, chargé de l’Industrie et de l’Energie,

    Mme Olivia GRÉGOIRE, chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation,

    M. Thomas CAZENAVE, chargé des Comptes publics.
  • Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : Mme Dominique FAURE, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité.
  • Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer : Mme Marie GUÉVENOUX, chargée des Outre-mer.
  • Auprès de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, de la ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et du garde des Sceaux, ministre de la Justice : Mme Sarah EL HAÏRY, chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.
  • Auprès de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités :

    Mme Fadila KHATTABI, chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées,

    M. Frédéric VALLETOUX, chargé de la Santé et de la Prévention.
  • Auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire : Mme Agnès PANNIER-RUNACHER.
  • Auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères :

    M. Franck RIESTER, chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité, de la Francophonie et des Français de l’étranger,

    M. Jean-Noël BARROT, chargé de l’Europe.
  • Auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires :

    M. Patrice VERGRIETE, chargé des Transports,

    M. Guillaume KASBARIAN, chargé du Logement.

LIRE PLUS

You May Also Like

More From Author