le chanteur victime d’un accident de voiture dans le clip “Eyes Closed”

3 min read
Crédits photo : Capture YouTube

Le retour d’Imagine Dragons est un événement ! En quelques années, le groupe mené par Dan Reynolds est devenu le fer de lance du son pop-rock, faisant jumper les foules avec ses titres puissants et fédérateurs. Ainsi, “Demons”, “Believer” et “Thunder” ont franchi le cap des 2 milliards de streams sur Spotify, tandis que les hymnes “Bones”, “Enemy”, “Radioactive” ou “Bad Liar” sont devenus millionnaires. Ainsi, 10 chansons de la bande originaire de Las Vegas ont été écoutées plus d’un milliard de fois sur la plateforme ! Un record historique qui lui permet de faire mieux que Coldplay… Un succès fou qui se traduit notamment en France, puisque le dernier album d’Imagine Dragons, “Mercury Acts I & II”, s’est écoulé à près de 325.000 exemplaires, tandis que huit titres du quatuor ont à ce jour été certifiés diamant par le SNEP pour plus de 50 millions d’équivalent streams.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Lock me up inside a cage”

Battant le fer tant qu’il est chaud, Imagine Dragons – qui pèse 220 milliards de streams dans le monde – ne perd pas une minute. Sept mois seulement après la fin de la tournée mondiale “Mercury World Tour”, composé de deux concerts à Paris La Défense Arena et un show événement au Château de Chambord, Dan Reynolds et ses camarades sont déjà de retour pour écrire la suite. C’est désormais le premier single de son sixième album à paraître qu’Imagine Dragons propose au public. Depuis plusieurs semaines, la bande, qui a visiblement perdu un membre en route et devient donc un trio, tease l’arrivée du titre baptisé “Eyes Closed” à coups de photos, des bribes de paroles ou de courts extraits musicaux. « Je pense qu’on n’a jamais été aussi sûrs de nous-mêmes » clamait le leader dans une vidéo énigmatique.

Désormais disponible partout, “Eyes Closed” s’inscrit dans la lignée des titres intenses d’Imagine Dragons et pourrait bien devenir un nouveau hit, notamment en France. « Lock me up in a maze / Turn out, turn out the lights / I was born I was raised for this / Turn out, turn out the lights » scande le chanteur américain sur son refrain explosif, tentant d’exorciser ses démons. Le clip, réalisé par Andrew Donoho (Paul McCartney, Janelle Monáe…), nous montre le charismatique Dan Reynolds dans un sablier car ses jours sont peut-être comptés suite à un accident de voiture. Dans son esprit, tout se bouscule, tout vole en éclats (même sa chemise), l’homme se perd et les éléments se déchaînent dans un décor désertique alors que le leader rencontre son double avant de se réveiller.

You May Also Like

More From Author