le jeu qui dérange Pokémon et Nintendo

7 min read

Huit millions de ventes en l’espace de 6 jours, on peut le dire Palworld est un véritable raz-de-marée et les prémices sans doute d’un phénomène. Mais qui sont les acheteurs principaux de Palworld ? Si l’on en croit une une étude des profils Steam réalisée par Game Discover, la Chine et les États-Unis représentent la majorité des ventes du jeu, avec respectivement 36,4% et 21,4% de part de marché. C’est loin devant l’Allemagne avec ses 6%, la France et ses 3,3% et le Canada et ses 3%. Le Japon est juste derrière avec 2,5% des acheteurs. Pour le moment, Palworld est disponible sur PC et Xbox, via le Xbox Game Pass, mais le gros des ventes se fait essentiellement sur Steam. La plateforme a d’ailleurs annoncé que Palworld fait désormais partie des jeux les plus joués sur Steam avec un pic de plus de 2 millions de joueurs connectés simultanément. Hormis PUBG et de son pic historique de 3,2 millions de joueurs, personne n’a fait mieux sur Steam jusqu’à présent.

LA GUERRE EST DÉCLARÉE ?

Mais Palworld va-t-il réussir à continuer sur sa lancée ? Rien n’est moins sûr, puisque la société The Pokémon Company vient d’annoncer officiellement qu’elle allait enquêter sur la fabrication du titre développé par PocketPair et les nombreuses accusations de plagiat dont il fait l’objet sur les réseaux sociaux. “Nous avons reçu de nombreuses demandes de renseignements concernant le jeu d’une autre société sorti en janvier 2024. Nous n’avons accordé aucune autorisation pour l’utilisation de la propriété intellectuelle ou des assets de Pokémon dans ce jeu. Nous avons l’intention d’enquêter et de prendre les mesures appropriées pour remédier à tout acte portant atteinte aux droits de propriété intellectuelle liés aux Pokémon.”

Voilà ce qu’on peut lire sur le site officiel japonais de The Pokémon Company qui est aussi peut-être une manière de répondre aux fans de Pokémon, ulcérés que Palworld puisse marcher sur les plates-bandes de leur jeux préférés. Si l’affaire prend désormais une autre tournure, il faut savoir qu’un ancien ancien avocat qui a auparavant travaillé pour The Pokémon Company, du nom de Don McGowan, avait déjà prix la parole pour commenter ce qui se passait autour de Palworld. Selon lui, il se demande même comment un tel projet peut exister, lui qui considère Palworld comme une arnaque habituelle, comme il pouvait en voir mille fois par an lorsqu’il était directeur juridique pour Pokémon. Don McGowan va même plus loin en affirmant qu’il est surpris qu’un tel jeu soit allé aussi loin, que la copie est tellement évidente, notamment sur les créatures “Shiny” que le jeu devrait être déjà interdit à la vente.

Palworld

Certains internautes auraient même trouvé des preuves selon lesquelles Palworld aurait utilisé des assets 3D de Pokémon et selon certains développeurs qui ont été interviewés à ce sujet, il est impossible de reproduire accidentellement les proportions de plusieurs modèles 3D d’un même jeu, sans voler les modèles en question. Pour eux, les développeurs de Pocketpair ont peut-être récupéré des modèles 3D de Pokémon et dessiné par-dessus. Ce qui expliquerait les similitudes. Face aux nombreuses accusations qui planent sur son studio, le patron du studio Pocketpair n’a pas tardé à prendre la parole à son tour et a même déclaré qu’ils font leurs jeux de manière très sérieuse, sans aucune intention de voler la propriété intellectuelle des autres entreprises. D’ailleurs, d’autres avocats ne sont pas aussi catégoriques que Don McGowan, qui précisent qu’il sera difficile pour The Pokémon Company de remporter cette accusation de plagiat sur le seul motif de l’imitation. Parce qu’elle est là toute la différence entre un procès pour infraction au copyright, qu’il serait très difficile de prouver en justice, et le débat public qui concerne l’éthique autour de Palworld et la ressemblance dans le design de ses monstres par rapport aux Pokémon. A cela, d’autres internautes ont tenu à rappeler que les monstres de Pokémon s’inspirent déjà de ceux de Dragon Quest, et il n’y a jamais eu drama… On pourrait aussi parler de Digimon, mais ça, c’est encore un autre sujet.

Palworld

PLAGIAT, HOMMAGE OU INSPIRATION ?

Malgré cela, depuis le lancement le 19 janvier 2024, il n’y a pas une seule journée où Palworld ne fait pas état de débats houleux sur les réseaux sociaux, aussi parce que certains sont persuadés sur le jeu a fait appel à de l’IA générative. Mais d’ailleurs, posons-nous cette question. Pourquoi Palworld connaît-il un succès aussi fulgurant ? Pour certains, c’est le jeu Pokémon que tout le monde attendait, avec en prime un rendu visuel qui fait enfin honneur aux plateformes sur lesquels il est sorti. Il faut dire que les derniers épisdes de la licence Pokémon, notamment depuis qu’elle a opté pour des jeux en monde ouvert, ne sont pas des vitrines technologiques, loin de là même. Ils sont même assez hideux, voire honteux, quand on sait que chaque épisode de Pokémon, c’est in fine entre 20 et 30 millions de ventes en fin de carrière. Mais pour Nintendo et The Pokémon Company, c’est un sujet qui ne semble pas les intéresser, mais à force de le montrer, les joueurs commencent aussi à se lasser.

Palworld

L’autre élément qui a permis à Palworld d’autant cartonner, c’est dans l’appellation « Pokémon avec des guns ». Si dans les faits, la comparaison est viable, dans le fond, ce n’est pas tout à fait ça. En vrai, Palworld, c’est plutôt le jeu d’ARK : Survival Evolved avec une skin Pokémon, où l’intérêt principal est de capturer et d’apprivoiser des créatures pour qu’elles puissent aider le joueur à améliorer sa base. Dans Palworld, le joueur évolue dans un monde truffés de ce qu’on appelle des Pals, ce sont des créatures qu’il est possible capturer grâce à une petite balle et ainsi les réduire à l’esclavage. On peut en effet leur demander de travailler à l’usine pour produire des ressources et, fabriquer les fameuses armes dont on a besoin pour survivre dans ce monde finalement hostile. On peut jouuer jusqu’à 31 personnes sur un même serveur et ça aussi, ça fait partie de arguments de poids qui participent au succès de Palworld.

En attendant, Palworld reste le plus grand sujet du secteur du jeu vidéo en ce début d’année 2024, et cette publicité ne fait qu’accentuer son intérêt, ajoutant un million de ventes par jour depuis sa sortie il y a moins d’une semaine. Les géants du secteur s’en délectent, puisque a déjà décroché le jeu sur Xbox via son Game Pass dès le jour du lancement, tandis que Sony est déjà en train de négocier pour un portage sur PS5. Bref, une chose st sûre, on n’a pas fini d’entendre parler de Palworld.

Palworld

You May Also Like

More From Author